Discussion: APRILIA SRV 850 Modification silencieux d'origine
Afficher un message
Vieux 10/01/2017, 13h17   #15
spazio
Habitué
 
Avatar de spazio
 
inscrit le 22/06/2007
de saint nazaire
vespa 300 gts super IE

Messages: 737

Pouvoir de réputation: 180
spazio est assis à côté de Dieu !!!spazio est assis à côté de Dieu !!!spazio est assis à côté de Dieu !!!spazio est assis à côté de Dieu !!!spazio est assis à côté de Dieu !!!spazio est assis à côté de Dieu !!!spazio est assis à côté de Dieu !!!spazio est assis à côté de Dieu !!!spazio est assis à côté de Dieu !!!spazio est assis à côté de Dieu !!!spazio est assis à côté de Dieu !!!
Citation:
Envoyé par spazio Voir le message
salut,

tu as remarqué que en plus des trous dans la protection d'origine , il y avait un fin treillage sur la fibre ?

eh bien ce treillage est present dans tous les pots , uniquepent pour empecher cette fibre de passer au travers et d'etre dispersée par les gaz d'echppament

dans un pot il ne faut pas croire que les gaz filent tous dans le meme sens , une petite partie tourbillonne et remonte la ligne vers la soupape d'echappment , une sorte de balayge necessaire a une bonne combustion , d'autant plus que desormais normes antipollution aidant , on injecte des gaz imbrulés qui induisent une post combustion ( jette un oeil sur le fonctionnement d'un moteur a combustion interne )
ce pheneomene s'appelle " la contre pression "



donc ds fibres malmenées sont sujettes a se balder meme là ou on 'en veut pas , c'est pourquoi ce fin treillage metalique est present dans les pots

bye

un extrait du spliquement

Cette contre-pression augmente avec la vitesse de rotation du moteur. C'est pour cela, et malgré les procédés réalisés pour rendre le temps échappement moins résistant, la détente des gaz brûlés à la sortie de la (des) soupape(s), justifie que la contre-pression soit le principal facteur qui rend le temps échappement un temps résistant.


lien de la combustion en tre autre

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j...LNzs1i-5R0nb2A


re,

il y a plusieurs façon d'interpreter les choses , dans chaque domaine

souvent la theorie est mise en echec , par l'exception
c'est pourquoi les constructeurs prevoient une porte de sortie a l'aleatoire

les crepines genre treillage metalique se retrouvent desomais un peu partout dans les moteurs de nouvellle generation
evidement la tienne avait pour but de ne pas voir l'absorbant phonique et thermique se volatiliser au fil du temps et de la pression des gaz
mais rien n'empeche le smemes particules de remonter a partir du fait qu'un retour d'echappament du a X raisons genre defaut d'allumage ,decelleration brusque , ou le fameux coup de rupteur ...

une contre pression est bien sur necessaire a un bon fonctionnent , mais a partir de quoi ce bon fonctionnement n'est plus valable , je pense que la modification d'un echappement peu amener a c e genre de retour de pression vers le conduit d'echappement

c'est pour quoi les echappements adaptables sont preferables a un bricolage , meme bien fait , car les calculs de conceptions ne sont pas les memes !


bye
spazio est déconnecté   Réponse avec citation