Club-ScooterGT.com - Afficher un message - Présentation Nouveau Roule Toujours en IdF
Discussion: Présentation Nouveau Roule Toujours en IdF
Afficher un message
Vieux 04/06/2016, 00h01   #16
icetom
En rodage...
nouveau membre
 
inscrit le 28/05/2016
de IdF
Beverly 350

Messages: 5

Pouvoir de réputation: 0
icetom est sur le bon chemin...
Merci à tous pour les messages de bienvenue. C'est super sympa.

Pour répondre aux questions dans vos message, oui il y a un monde entre le 125 et les cylindrées type 300-350. En 125 j'étais trop juste pour pendre les autoroutes (obligé de mettre la tête dans le guidon pour doubler led camions !). Avec les 300-350 aucun problème de ce côté là et on accroche le 130-140 sans soucis.
Autres avantages : le SH et le Beverly ont des gabarits de 125 donc ça se faufile super facilement dans les bouchons. Ce gabarit fait aussi que beaucoup sont surpris au démarrage... très amusant sur les départs au feu ;-)
Et puis comme ils ne sont pas du goût de tout le monde, ils sont très peu volés !

Pour la comparaison SH - Beverly, voici mon top 3 des plus et des moins, basés sur mon expérience perso.

SH top:
- maniabilité : un vrai vélo, train avant ultra facile et léger
- plancher plat (super pour transporter des trucs impossibles)
- fiabilité : aucune panne en 3 ans et plus de 30 000 km

SH flop:
- guidonnage à la décélération : c'est l'inconvénient du plancher plat. L'avant retour trop léger et ça guidonne. On s'y habitue et rien de dangereux mais c'est un peu pénible. Ça s'atténue en fonction des pneus (city grip de michelin bien pour ça)

- coffre sous la selle : ridicule en termes de taille. Inconvénient du plancher plat

- réservoir : 9L c'est trop juste et limite l'autonomie à 230 km avant panne sèche

Beverly top :
- réservoir de 13 litres, la panne sèche est au-delà des 300 km. Par contre la réserve se déclenche très tôt (~220 km) et le Beverly consomme 10% de plus que le SH (basé sur mes estimations, avec les mêmes équipements = pare brise haut et top case)
- coffre sous la selle : identique à ce qui se fait se fait sur un scooter à petites roues. Bien pratique au quotidien.
- intervalle de révision : sur le Beverly c'est tous les 10 000 contre 6 000 sur le SH. C'est une économie et un gain de temps !

Beverly flop :
- fiabilité : j'en suis déjà à 3 pannes et 1 campagne de rappel (abs) en moins de 2 ans et 20 000 km. J'aime bien bricoler les sur scooter donc ça va mais c'est quand même clairement en dessous de la fiabilité du SH, pourtant lui aussi produit en Italie !

- la roue libre : moins libre que sur le SH, elle s'enclenche plus brutalement sur le beverly et ne permet pas de "se laisser glisser" lorsqu'on arrive à un feux gaz coupés

Et ce sera tout pour le Beverly car je ne lui trouve pas de 3ème flop. Peut-être les vibrations au ralenti mais certains diront que ça va avec les moteurs vivants !

Côté moteur, les 2 sont super. Celui du SH est moins "on/off" à bas régime mais plafonne plus tôt en vitesse de pointe. Normal aussi car le bevery à plus de chevaux.

Côté esthétique, chacun son opinion mais perso je trouve le Beverly plus classe.

Et si je devais en reprendre un je pense que je repartirai pour un beverly.

Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas
icetom est déconnecté   Réponse avec citation