Club-ScooterGT.com - Afficher un message - CR Majesty 400 et passage au scooter
Afficher un message
Vieux 22/11/2012, 15h17   #1
House
Membre
 
Avatar de House
 
inscrit le 06/05/2012
de ça dépend de mon boulot
Je suis Bi (cylindre)

Messages: 491

Pouvoir de réputation: 1165
House est en train de coloniser la planète MarsHouse est en train de coloniser la planète MarsHouse est en train de coloniser la planète MarsHouse est en train de coloniser la planète MarsHouse est en train de coloniser la planète MarsHouse est en train de coloniser la planète MarsHouse est en train de coloniser la planète MarsHouse est en train de coloniser la planète MarsHouse est en train de coloniser la planète MarsHouse est en train de coloniser la planète MarsHouse est en train de coloniser la planète Mars
Wink CR Majesty 400 et passage au scooter

Bonjour à tous,

Voici pour moi le temps de faire un petit CR sur le majesty 400 ABS, puis ultérieurement, mon ressenti du passage de la moto au scooter.

Mon outil de tous les jours : Yamaha Majesty ABS de 2008, mis en circulation en 06/2009.

Kilométrage : Acheté à environ 13800 kms, aujourd'hui il en compte près de 19500.

Equipement : Laminar Lip, veilleuse à Leds et codes H4 Philipps Blue vision. Tablier Bagster Winster ( peu pratique, car flottant beaucoup trop ).

Modifications "roulage" : Echange de Dunlop D305 par des Michelin Power Pure SC.

Conditions de roulage : Annuelle sauf neige et verglas.

Conso : 4,5 à 5,5 litres /cent

Assurance : Tous risques, dépannage 0km, bonus 50% gelés, Lyon : 388€/ans

Mon compte rendu.

J'ai quitté le monde des "gros cubes" car non seulement les motos orientées Sport / Touring sont vraiment pour ma façon de conduire, une vrai source de problèmes, mais en plus je n'arrivais plus à suivre financièrement.

Je me suis orienté vers le scooter, un scooter capable de m'amener aux quatre coins de la France, mais aussi capable d'une bonne capacité d'emport et d'une tenue de route acceptable et consommant moins qu'une sportive.

J'ai essayé le MP3 400, et je n'ai pas trouvé de goût à mon essai, mais c'est parce que j'ai un a-priori sur cette "architecture" non puriste.
N'y voyez pas une attaque, je dis ce que je ressent.

J'ai ensuite été orienté vers le Majesty 400, par un collègue qui en a un.

Tout petit essai chez un concessionnaire "pas de cette marque", bonne discussion, et un prix "pas mal".

Pratique :

Le pilote d'1,75m s'assied tranquillement, et peut étendre ses jambes. Cependant la selle est large, et je n'ai pas les pieds complètement à plat. La partie "repose pieds" est étroite, et bien que chaussant du 41 fillette, mes pieds dépassent sur les côtés avec des chaussures "ville". Cela devient Rock'n Roll avec les bottes moto où dans ce cas là, il est impossible de conduire les jambes pliées, à cause de cette forme "bizarre".

Le guidon tombe sous la main, on est bien installé, les comodos sont fonctionnels. Pas pratiques, mais fonctionnels.
Le poste de pilotage est clair, bien visible même quand il y a du soleil. Seul manque un selecteur excentré pour faire varier la T° ou le kilométrage partiel. Il manque la température et le voyant d'huile.

La bulle est idéalement placée pour ma taille, et mon regard peut se poser juste au dessus. Avec le Laminar Lip, aucune turbulence, je peux rouler visière ouverte.

Les rétros sont moyens, car petits, mais offrent l'avantage d'être bien places pour de l'interfile.

La selle est confortable, mais ferme à la longue. L'achat d'une selle confort est "hors budget". Le confort en duo, est très bon pour le SDS. Les cales pieds arrière ne sont que des repose pieds très peu ergonomiques.

Les suspensions avant sont souples, mais souples. Trop souples. Elles s'écrasent trop en freinage appuié, et font vaciller le scooter en courbe à haute vitesse. ! DANGER. Il faut changer d'huile et mettre de la 15W40 (pas fait car trop cher)

Les suspensions arrières sont réglables de 1 à 5, à la main. le niveau 1 fait que ça ne tient pas le pavé, le niveau 5, fait que ça saute dans tous les sens. C'est très ferme dans tous les cas, et nombreux sont les "coups de raquette".

Le réservoir fait 15 litres, donc une autonomie d'environ 300 kms. Le remplissage est pénible car ça refoule très vite. Il faut donc y aller avec un débit lent, pour que ça ne mette pas trois heures. Une fois sur la réserve, il y a un décompte des kilomètres effectués. Bizarre quant on ne sait pas combien il reste a faire.

Le coffre sous selle est impressionnant de capacité. deux casques modulables, une tenue de pluie, enfin, très bien. Le vide poche côté droit est bien, sans plus. La fermeture fait très cheap, je pense qu'il ne faut pas trop tirer dessus. Côté gauche, il y a de la place, beaucoup de place, et c'est très bien pour un pantalon de pluie + l'éthylo obligatoire + 1 petite bouteille d'eau.

Il n'y a pas de prise 12v.

Le maniement moteur coupé est très facile, la mise sur béquille centrale est aussi facile, la béquille latérale coupe le moteur, mais n'a pas assez d'angle, donc gare aux dévers.

Le frein à main placé à gauche est très pratique et discret. Il n'y a pas de témoin visuel au tableau de bord.

Le moteur :

C'est un mono de 400 cm3, rugueux à souhait à bas régimes (3.000 à 4.500 trs/mn), et entre 0 et 50 km/h, plage où il cogne, claque et vibre
Il est peu vivace au démarrage, et commence à s'exprimer à partir de 4.500 trs. Ce n'est pas une balle, mais il reprends bien, et met en confiance.
Je l'ai poussé à environ 165 compteur, mais à cette vitesse, je le trouve dangereux car il ondule beaucoup.
Sa plage de vitesse de croisière est plutôt 120-130 compteur.
La consommation s'étage entre 4,6 et 5,6 litres/100 pour une utilisation mixte.
Le moteur permet un massage efficace du croupion, à l'arrêt et à basses vitesses, mais c'est le bonheur du mono.

Le freinage:

Il y a un double disque à l'avant, avec l'ABS, et un disque simple à l'arrière avec l'ABS et le frein à main. L'attaque est bonne, le freinage mordant, et l'ABS se déclenche assez loin ce qui m'a valu quelques frayeurs.
Un bloc-disque peut rentrer sur les disques avant.
Les leviers réglables sont arrivés sur la version 2009, dommage, car cela aurait été un plus.

Ce que j'en pense :

Ce n'est pas un T-Max, un C650 ou un Intégra.
Il n'est pas le premier à s'élancer, mais pas non plus le dernier à arriver.
La capacité d'emport est exceptionnelle, tant dans la boîte à gants gauche que sous la selle.
L'outillage de dépannage fourni est basique.
Le coffre moquété et éclairé est agréable.
L'éclairage de nuit est excellent, largement meilleur que bon nombre de motos.
L'accès à la batterie, est pénible, il faut démonter le carénage arrière pour y accéder. Mal vu.
La tenue de route à "haute vitesse" n'est pas rassurante pour un sou.
Le klaxon est timide, mais on l'entend quand même un peu. Il aurait mérité d'être plus puissant.
L'échappement est ENORME, occasionnant une certaine gêne en interfile. J'attends un peu et opte pour un Akrapovic carbone noir.
Côté embrayage, j'ai regardé à acheter un embrayage complet du modèle 2009 où il paraît mieux.
STOP, il est hors de prix. Je m'oriente donc vers des galets de 14g Dr Pulley pour avoir de meilleures sensations à bas régime.

MERCI A VOUS D'AVOIR PRIS LA PEINE DE LIRE CE LONG RESUME. J'ESPERE QU'IL SERVIRA A L'UN D'ENTRE VOUS.

SI LA LISIBILITE FAIT DEFAUT, JE MODIFIERAI.

H@use

Dernière modification par House ; 22/11/2012 à 15h27.. Motif: rectif d'erreurs de frappe
__________________
If stupid is a disease... YOU HAVE IT
House est déconnecté   Réponse avec citation