Afficher un message
Vieux 20/11/2012, 23h41   #1
Fat Boy Jim
Invité
 

Messages: n/a

Aprilia Sprint 500 : Jim en baignoire !

Et hop, c'est fait ! Je roule de nouveau en baignoire plastoc made in Italy. Deux ans et demi après avoir lâchement abandonné mon MP3 125 (carbu) au profit d'un tractopelle de 15 fois sa cylindrée, les aspects pratiques du scoot me manquaient au quotidien. Après avoir lorgné un moment sur les Honda Silverwing, une occasion inratable s'est présentée, mon "père spirituel" Marschris vendant son Aprilia Atlantic Sprint 500 à un tarif plus qu'alléchant.

Ce matin, jour de mon 42ème anniversaire, j'ai donc sauté dans le TGV pour Marseille, histoire de finaliser l'affaire. Et c'est par la route que j'ai ramené l'engin malgré le froid et la nuit à affronter : le plaisir de rouler une nouvelle machine ne s'arrête pas à ces questions bassement matérielles !

Bref, premier bilan après 300 bornes de routes nationales (Marseille-Grenoble par Manosque, Sisteron, col de la Croix Haute...) :
- Le scoot, c'est trop de la balle, on peut y mettre ses affaires sous la selle ou même dans une grosse boite derrière (un top case qu'ils appellent ça, les scooteux !)
- Le scoot, c'est trop bien pour les feignasses et les amoureux du dessus de leurs chaussures gauches : y'a pas de vitesse à passer !
- Un scoot 500 cc et moins de 40 poneys nains, bin ça pousse largement assez pour servir de déplaçoir et même se faire plaisir en roulant !
- Le Sprint que m'a vendu Marschris est nickel de chez nickel et marche parfaitement, j'en ai encore la banane...
- Malgré ce que certaines lectures du Web et infos clubesques me laissaient entendre, j'ai trouve l'engin très confortable, en selle comme en suspension. Malgré 300 bornes de route, je suis arrivé frais comme un gardon (bon, la froidure a dû aider pour la fraîcheur...)
- C'est un vrai vélo, ça ne pèse rien et c'est hyper maniable. Bon, faut qu'en comparaison de mon char de 350 et à l'empattement de péniche...
- Pour du trajet autoroutier, je pense qu'il faudrait une bulle un poil plus haute, mais pour un usage mixte la bulle d'origine protège déjà très bien.
- L'éclairage est un peu naze pour rouler par nuit noire, mais un réglage et de meilleures ampoules devraient arranger ça !
- La consommation a l'air ridicule, je pense pouvoir atteindre les 300 bornes d'autonomie...
- Il manque quelques bricoles d'équipement : warning, appel de phare, comte-tours (inutile, mais j'aime bien quand même), centralisation des ouvertures de selle-trappe à essence-rangement dans le tablier... Mais ceci est broutille comparé à l'agrément général de l'engin.

Pour résumer : je ne pensais pas prendre autant plaisir à rouler avec ce scoot que je n'envisageais que comme utilitaire. C'est visiblement une excellent machine, certes un peu dépassée (mon exemplaire date de 2005) question look et équipement, mais toujours au top question performances globales. Bref, je suis bien content de ce beau cadeau que je me suis offert !

  Réponse avec citation