Afficher un message
Vieux 06/10/2011, 20h43   #1
Nicolas
Habitué
 
Avatar de Nicolas
 
inscrit le 14/10/2007
de Essonne
Burgman

Messages: 835

Pouvoir de réputation: 280
Nicolas se pose sur la lune...Nicolas se pose sur la lune...Nicolas se pose sur la lune...Nicolas se pose sur la lune...Nicolas se pose sur la lune...Nicolas se pose sur la lune...Nicolas se pose sur la lune...Nicolas se pose sur la lune...Nicolas se pose sur la lune...Nicolas se pose sur la lune...Nicolas se pose sur la lune...
Petite scène de la vie...

... d'un scootard parisien.

Hier matin, 8h00, je fais chauffer mon scooter et m'apprête donc à partir pour une journée de formation qui ne m'amuse pas, j'en ai marre, je préfère être au boulot surtout que le sujet ne me passionne pas
8h15, c'est parti
Le temps est clément, j'ai encore mes gants d'été et je n'ai pas encore remis la doublure thermale de mon blouson Furygan mais sortant d'un rhume carabiné j'ai tout de même mis mon tour de cou en polaire

J'enquille donc la N7 pour passer sous l'aéroport d'Orly, wouaa, quel monde ce matin, les B.A.R sont Q-à-Q, j'aimerai pas être à leur place
J'interfile gentiment, warnings /on et petit appel de phare lorsqu'un étourdi serre de trop prêt son collègue sur la file d'à côté, m’empêchant par la même occasion de poursuivre mon chemin
J'arrive bonnant-malant sur l'A6b, et là , comme d'hab, c'est un festival de B.A.R collées les unes aux autres, la bonne humeur du matin en prime , rien de bien anormal donc. . .

S'ensuit donc une arrivée sur le périph', ou le trafic atteint donc son apogée : B.A.R + souvent arrêtées qu'en mouvement ...
C'est également difficile pour les 2RM car ça bouchonne aussi à ce niveau là, entre les taxi motos qui peinent à interfiler, les grosses BM avec 24 sacoches/topcase et cie c'est relativement tendu...

Mais bon, je patiente, je suis de bonne humeur donc tout va bien et j'ai l'habitude, j'emprunte ce trajet depuis des années Je suis un roadster qui roule pépère, 30 km/h à mon compteur... AH, tiens, ça se libère un peu coté B.A.R et coté 2R.M par la même occasion ! On passe donc à 60 km/h tandis que les B.A.R doivent être à 30 , pas plus ...

Comme à mon habitude mon regard oscille entre les pneus des BAR qui sont de chaque cotés, sur leurs clignos et sur le feu stop de la moto que je suis .. je suis dans mes rêveries "Tu tiens le bon bout mon pote, le 400LT que tu convoite tant va arriver, tu as vendu le SAT RS, tu le livre bientôt, tu as eu une rentrée d'argent, c'est du tout bon !'

Fort de ce rêve éveillé je me crois encore dans un autre rêve, enfin plutôt un cauchemard lors que je vois une vieille Polo bleu délavé qui roulait à la hauteur du roadster de devant déboiter .... non non, pas déboiter ... JAILLIR d'un coup d'un seul et percuter... non non FAIRE VOLER la bécane devant moi en une fraction de seconde

Merde !

J'ai pas pensé, je me rappelle juste que j'ai effectué mon freinage d'urgence (ce n'était pas le premier ..) et qu'heureusement que mes freins sont neufs et que mes Michelin le sont aussi, ce qui m'a permis de ne m'arrêter (non non, me STOPPER) TRES rapidement

Je vois encore le motard rouler sur le côté tandis que sa moto roulait glissait à grand renfort d'étincelle sur la chaussé du périphérique située sous le Parc des Princes . . .

L'émoi passé, je vois le motard se relever tout de suite, et seconde choque que je remarque : son petit pantalon à pinces de cadre-dynamique (moi qui suis scootard, jamais je fais ça!) Je lui demande s'il va bien :" oui oui, peux tu aller voir la voiture qui m'a renversée ?" moi "bien sur".

Je regarde devant moi et voit cette polo sans age stoppée 100 M plus loin avec les autres B.A.R qui roulent sans s'en préoccuper... J'arrive à la hauteur du passager et vois deux jeunes, qui ne comprennent pas ce qu'il s'est passé
le chauffeur ": j'lai pas vu"
moi ": j'ai pas vu tes clignotants, rien, j'ai juste vu ta voiture dans la moto en une fraction de seconde"

Et je vois le chauffeur qui pose sa main sur le levier de vitesse et ... se barre pendant que je lui parlais heureusement, 50M plus loin c'est à nouveau bloqué il n'ira donc pas loin ! Pendant ce temps un autre scooter en Xmax 2011 m'a rejoint et je lui demande de se mettre à la droite de la polo afin de la bloquer tandis que moi je la double par la gauche...

On se retrouve donc à deux scooter à bloquer la polo pendant que le motard arrive en clopinant ... Nous sommes restés 3 minutes histoire de voir si les jeunes-à-casquettes (j'en ai été un, je ne fais pas de discrimination mais ils étaient jeunes et ils portaient des casquettes donc ceci explique cela ) ne faisait pas d'embrouille au motard et nous sommes parti lorsque il nous à fait signe que c'était bon.



Moralite: méfiez vous toujours et encore des polos, du périph, ne rêvez pas trop à votre guidon et équipez vous en conséquence
Nicolas est déconnecté   Réponse avec citation