Club-ScooterGT.com - Afficher un message - « Matignon veut frapper fort »
Afficher un message
Vieux 12/05/2011, 10h22   #210
Esquiaou_06
Invité
 

Messages: n/a

Citation:
Envoyé par pepone75 Voir le message
tu crois vraiment qu'ils se soucient de l'opinion public
par exemple dans ma profession (ostéopathe), la réglementation a été faite en dépit du bon sens, et à l'encontre de l’intérêt général et de la santé public.
des rapports d’associations socio-professionnelles, d'experts, de personnes mandatées par le ministère de la santé, n'ont absolument pas été pris en considération pour cette réglementation. des rapports normalement public, rendus au gouvernement depuis plusieurs mois, sont toujours sous clés.
l'OMS a établi plusieurs rapports sur le nombre d'heure de formation qui doit être au minimum de 4500 heures. on est aujourd'hui à un minimum de 2600h. mais suite à la pression parlementaire, une proposition de loi devait l'augmenter de 1000 heures. refus catégorique du gouvernement et dossier mis à la poubelle. de nombreuses écoles ne respectent pas le peu de critère qui sont exigés pour les ministères de la santé et de l'éducation nationale. après plusieurs dépôt de plainte des professionnels auprès du conseil d'état pour faire disparaitre ces écoles hors-la-loi, les réponses ont été claires. aucune mesure ne sera prise.
on se retrouve donc avec plus de 50 écoles de formation (plus que dans le reste du monde), 2000 personnes plus ou moins bien formées diplômées chaque années, alors que la profession est déjà à saturation.
tout ceci est dit non pas pour me faire plaindre, mais plutôt pour montrer que l'opinion public et le bon sens est bien le cadet des soucis du gouvernement actuel. les décisions sont prises arbitrairement et sans aucune concertation.
le dossier des retraites en a été la preuve (même si je n'étais pas d'accord avec les arguments des gens qui étaient dans la rue).
et que la France, qui " devait redevenir le pays de l'excellence et être tirée vers le haut" avec Sarkozy est descendue bien bas.
J'ai écrit "espérons", et non pas "je crois" ce n'est qu'un vœu pieu, en ce qui concerne ta situation je suis bien au courant des difficultés rencontrées par la non reconnaissance de l'intérêt de ta profession, je suis le patient d'une faciathérapeute qui est confrontée aux mêmes problèmes, avec à la source un Ordre des Médecins qui refuse de reconnaître certaines professions médicales, bien que ces dernières soient reconnues dans beaucoup d'autres pays et donnent droit à des remboursements par les Sécus.

Mais là, il s'agit d'usagers de la route qui représente une force électorale, d'où mon faible espoir plutôt tristounet.

Si les Ostéopathes devaient descendre dans la rue, cela ferait 2 lignes à la 3ème page du canard local, hélas.

De plus, je n'ai
pas "cru" un seul instant que l'hyper turbulent allait tirer la France vers le haut, même avec des talonnettes et n'ai pas voté pour lui.
  Réponse avec citation