Afficher un message
Vieux 09/05/2011, 19h10   #49
c@ssoulet
Pilier de Club
 
Avatar de c@ssoulet
 
inscrit le 07/05/2008
de toulouse
F800R

Messages: 2084

Pouvoir de réputation: 1879
c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)
Mais putain, quelle truffe cette gonzesse, c'est pas possible !

Si les gens prennent leur bagnole ou leur 2 roues pour se déplacer, c'est pas parce que c'est tous des gros cons mais parce que ils en ont besoin et que les alternatives ne sont pas valables pour leur situation ou leur problème spécifique.

Alors, évidemment, si on part du raisonnement: c'est tous des gros cons et on va leur faire éteindre leur moteur à grands coups de modification du code de la route, de massacre sur les taxes et de belles salves de grosses amendes dans la gueule, on va y arriver.

Mais arriver à quoi ? A un pays ou la moitié des gens roulent sans permis ? A une situation ou les ouvriers dans nos cambrousses claquent 20% de leurs revenus pour aller bosser (bah oui, le gers c'est moins bien desservi que le 9°)? A une nouvelle accélération de l'exode rural ? A une nouvelle flambée du prix de l'immobilier dans les zones desservies par les transports en communs?

Les déplacements, c'est une histoire de compromis. Si on impose une vitesse trop basse, la durée des déplacements s'allonge. Et cet allongement peut dépasser les limites du tolérable, il ne faut pas l'oublier. Si on tolère une vitesse trop haute la mortalité augmente (oui oui, c'est vrai). Le truc, c'est qu'il me semble que du point de vue vitesse le compromis actuel est déjà extrêmement bas, et qu'il est illusoire d'espérer gagner grand chose en le baissant encore un peu. On n'arrivera jamais à zéro morts sur les routes, et il y aura toujours une variabilité importante autour des statistiques de la sécurité routière. La notion de variabilité, ca rentre dans la définition même des statistiques.... mais beaucoup semblent l'oublier.
c@ssoulet est déconnecté