Discussion: Pub CAN-AM
Afficher un message
Vieux 20/04/2011, 10h45   #58
Esquiaou_06
Invité
 

Messages: n/a

Citation:
Envoyé par csu_sw Voir le message
Y'a pas à dire, le Can-Am a de la gueule et son style reste unique.

Mais comment dire... pour moi ce style de machine semble être le fruit de l'accouplement entre un Hummer et un cabriolet de luxe.

Luxueux, imposant et un peu trop m'as-tu-vu.

Parfait pour passer faussement décontracté devant chez Sénéquier ou sur la Croisette et...rester bloqué derrière tout le monde.

Assez éloigné de l'idée que je me fais de la liberté offerte par la moto. Sauf à vivre à la campagne et ne jamais s'aventurer en ville.
Un Quad de luxe en quelque sorte.

Mais je conçois parfaitement qu'il y ait des fanas de ce style d'engin original et décalé.






Je sais, vous me direz qu'avec ma RT j'aurais mieux fait de me taire...
Citation:
Envoyé par cequemax Voir le message


je ne l'ai utilisé que pour sortir de bordeaux (rocade) retour sur Sabres, balade à Mimizan, et une partie des Landes, tres peu de véhicules, mais sur Paris, si je prends ça, je prendrais un p'tit scout 125 pour aller au boulot, je ne me vois pas aller bosser avec un engin pareil, surtout dans les bouchons ou tu restes collé aux bar, j'en vois régulièrement dans la capitale, c'est pas le but de mon achat
c'est sûr que les rentrées de W-E sur Paris ou Bordeaux le dimanche soir avec des kms d'embouteillages...

J'en vois parfois le dimanche soir dans la rentrée vers Nice, mettre une 1/2 heure pour traverser Villefranche...



extrait Auto News :

Citation:
Voiture, moto, quad, tricycle… Le Spyder, le Can-Am Spyder RT c’est tout ça réuni. Mais c’est surtout un engin totalement décalé et finement élaboré. Et, surtout, accessible sans le permis moto.
Conduite

Le Can-Am à Panam, c’est comme une Bentley dans un champ de bosses : c’est beau mais ça ne sert à rien. Empêtré dans les embouteillages, l’engin, trop large (1,57 m) pour passer entre les files, invite à profiter du bruit des voitures, de leurs odeurs d’échappement, des effluves nauséabondes de camion poubelles et du froid ambiant, voire de la pluie. Le Spyder réunit les inconvénients de la moto et ceux de la voiture. Il faut sortir de la ville pour savourer ses plaisirs. Mais pour en profiter, il faut les appréhender.



....


Pour les freins en revanche, tout se fait du pied droit. Le freinage est d’ailleurs du genre rassurant, facile à doser et efficace. Une fois la méthode assimilée, ce qui ne devrait pas exiger plus de deux minutes pour un motard, reste à prendre les virages. Là encore, attention. L’engin ne se penche pas : la première impression laisse penser que le Spyder va élargir la courbe, glissant de l’avant. La seconde, que le pilote (et éventuellement son passager) va passer « par-dessus bord ». Pourtant il n’en est rien, Can-Am a mis son Spyder sous la surveillance d’un ESP qui freine les ardeurs du châssis et conserve le tout sur la trajectoire. Il ne faut donc pas hésiter à insister sur le guidon pour mener convenablement l’engin, même à vitesse soutenue.
Je fais peut-être trop attention au côté négatif de la chose, mais il me semble vachement important. C'est Canadien, fait pour les grands espaces : Le Canada, deuxième pays du monde par sa superficie après la Russie, 33 millions d'habitants, des kms de lignes droites avec 3 épingles et 1 millions de rond-points

Mais là encore, le plaisir est important, c'est vrai qu'ils sont très beaux, sans doute un peu trop m'as-tu vu comme l'écrit csu_bmw.
  Réponse avec citation