Club-ScooterGT.com - Afficher un message - CR : C'était ça ou une amende....
Afficher un message
Vieux 03/04/2011, 18h18   #1
Watcha
Pilier de Club
 
Avatar de Watcha
 
inscrit le 05/11/2008
de pas loin
Vega Missyl LC8

Messages: 3100

Pouvoir de réputation: 164
Watcha est au sommet de son art !Watcha est au sommet de son art !Watcha est au sommet de son art !Watcha est au sommet de son art !Watcha est au sommet de son art !Watcha est au sommet de son art !Watcha est au sommet de son art !Watcha est au sommet de son art !Watcha est au sommet de son art !Watcha est au sommet de son art !Watcha est au sommet de son art !
CR : C'était ça ou une amende....

Hier Samedi 2 Avril, voulant profiter de la journée ensoleillée je me décida d'aller faire un petit tour de moto et par la même occasion d'aller acheter 1 litre d'huile pour mon moteur alcoolique.

Sur le chemin pour aller à Maxxess je vois plusieurs motards qui me disent de ralentir, chose que je fais illico en me rangeant sur la file de droite à la vitesse autorisée.
Je croise un premier bataillon de forces de l'ordre sur le bas côté de la rocade, déjà occupé avec 2 motards.
Je continue tranquillement mon chemin en me disant que je l'avais échappée belle.
Arrivé presque devant Maxxess aux abords d'un feu, 2 flics se mettent en plein milieu de ma route en me faisant signe de m'arrêter.
Je remarque qu'un flic a un joli radar dans la main...

Le flic : "Bonjour monsieur vous avez été flashé à une vitesse de 81km/h pour 70 autorisé, je vous laisse voir avec mon collègue il va vous expliquer la marche à suivre."
Il me dit de me mettre un peu plus loin sur le côté où il y avait déjà 3 motos qui venaient de se faire arrêter.

L'autre flic vient me voir et inspecte ma moto, il ne trouve rien de suspect ou de non homologué.
Il me dit "monsieur vous avez été flashé à 81 km/h, nous retenons 75km/h pour 70 autorisé, vous êtes passible d'une amende et d'un retrait de point sur votre permis de conduire,
aujourd'hui c'est une journée de sensibilisation pour les motos, soit je vous mets une amende ou soit vous venez avec nous faire un stage de sensibilisation, vous en avez pour 1/4 d'heure."

Bien sûr sans même réfléchir j'accepte de faire ce stage plutôt que de prendre une amende.

En attendant quelques minutes le temps de se mettre en route pour ce stage, je discute avec les motards arrêtés.
Je m'aperçois que eux n'ont pas commis d'excès de vitesse mais ils ont quand même été arrêtés, 1 d'entre eux pour sa plaque d'immat non homologuée, l'autre pour des rétros et des clignos non homologués.
On se rend bien compte que c'est une opération coup de poing contre les motards aujourd'hui, puisque seul des motards sont arrêtés, même sans excès de vitesse, et au moindre truc suspect : stage de sensibilisation !

Pour info, l'endroit où ils étaient est situé juste à l'endroit d'une zone moto où il y a Maxxess, Cardy, Dafy, Honda, Yamaha, Aprilia, etc...
Le samedi ça draine énormément de monde et ça fourmille de motards.
Je vous dis pas le carton plein qu'ils ont fait les flics !!
Débordés par leur succès d'arrestation.
Je m'apercevrai plus tard que ce n'était pas le seul point de contrôle pour les motos mais c'était un peu partout dans tout le département.

Donc, nous voilà partis 3 motards "délinquants" escorté par 1 motard de la police pour l'endroit où se trouvait ce fameux stage de sensibilisation le parking du Parc des Expositions de Bordeaux.

Bien sûr, sur le trajet pour aller au Parc Expo, le motard de la police que l'on devait suivre ne respectait pas les vitesses autorisées (70 pour 50 autorisé) et doublait n'importe où (ligne blanche, interfile).
Ca m'a bien fait rire de constater ça mais je n'ai pas osé lui faire remarquer

Arrivé sur le lieu du stage, un paquet de motos garées en ligne
Un nombre assez important de motards sont passés par là et viendront par la suite.
C'était apparemment une opération d'envergure.

Sur place, on nous donne un programme de la marche à suivre, des différents stands à aller voir.

1er stand, nous avons le droit à "Monsieur Moto 33", qui est en quelque sorte un agent de l'état, médiateur entre les motards et l'administration.
Qui nous explique quoi faire en cas de chaussée dégradée, où signaler le danger, etc...
C'est lui qui s'occupe personnelement de tout ça.
Un bon interlocuteur en cas de problème de voirie ou autre.

2ème stand, direction le stand des CRS qui s'occupe de la sécurité des motards sur le département.
Sur ce stand, des photos d'accidents mortels qui ont eu lieu récemment dans la région.
Ames sensibles s'abstenir
Têtes arrachées, corps coupés en 2, têtes écrasés, membres sectionnés et j'en passe...
Après les photos, nous avons le droit à un film, qui reprend les photos chocs mais avec du texte et de la musique.
Sympa des photos de têtes coupés en 2 avec des morceaux de corps partout sur la musique de "joyeux anniversaire"

3ème stand, rencontre avec un médecin de l'hôpital (motard lui aussi), qui nous explique l'importance de l'équipement à moto, qui nous montre et nous conseils les types d'équipements, les dégâts avec ou sans équipement, etc...
Ca donne à réfléchir.
Ensuite rencontre avec 2 gars en fauteuils roulants, ancien FDO à moto, une discussion basée sur la prise de conscience des risques et les conséquences que ça peut avoir.

4ème stand, 2 parcours à motos, un parcours lent et un parcours rapide.
Destiné à s'auto-évaluer et voir si on est toujours aussi performant qu'on le pense en moto. (ce n'était pas obligatoire de faire ces parcours, j'ai donc décidé de m'abstenir).
La suite de ce stand c'était un test basé sur le code de la route : des panneaux spécifiques aux 2 roues etc...
J'ai eu tout juste, à noter que l'inspecteur m'a félicité et m'a dit que j'étais le seul à avoir eu tout juste pour l'instant.
Ce n'était pas très compliqué pourtant.... ça en dit long sur les compétences de certains usagers de la route

5ème stand, rencontre avec des pompiers confrontés aux situations d'accidents.
Des conseils en cas d'accident, des prises de consciences...
Très sympa les gars et pas du tout moralisateur.

6ème stand, une association d'aide aux victimes.
Le but de la manoeuvre est de faire connaitre leur existence et savoir qu'ils sont là en cas de problème.

7ème stand, un inspecteur du permis de conduire (ceux qui font passer l'exam plateau et circulation) fait le tour de chaque moto et note tout ce qui est réglementaire ou ne l'est pas.
Moi rien à me reprocher mis à part un dispositif réfléchissant (catadioptre) manquant à l'arrière.
Il n'y est pas d'origine sur ma moto, comme sur certaines Ducati visiblement...
Ha oui, il me manque aussi les autocollants réfléchissants sur mon casque. (Amende possible de 135€ + perte de points).

8ème et dernier stand, la remise des papiers (on nous les avait confisqué au départ) et la rencontre avec une substitut du procureur.



Au final ça a duré 2h30 !!! alors que le flic à la base m'avait dit que j'allai juste perdre 1/4 d'heure...


Bref,
Tout le monde dans ce stage a été très cordial et humain, certaines personnes un peu plus moralisateur que d'autres mais dans l'ensemble ce fût une bonne piqure de rappel.

Visiblement cette initiative de sensibilisation a été décidée suite à la mort de 3 motards en 1 semaine.
Ils ont décidé une opération d'envergure basée sur la prévention.
Pour une fois j'approuve ce genre d'initiative, en effet, pour une fois que la prévention prend le dessus sur la répression il faut le saluer
Watcha est déconnecté