Afficher un message
Vieux 31/03/2011, 13h37   #2
CritoF
Admin-TooMuchWork
 
Avatar de CritoF
 
inscrit le 20/10/2007
de Interfile land ;)
Honda CBF Mimile F

Messages: 19291

Pouvoir de réputation: 5115
CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !


j'étoffe un peu, car je connais un peu ce commerce, j'y étais passé plusieurs fois pour mon Gilera Nexus, et j'y passe devant régulièrement :

Citation:
Nombre de passants se sont arrêtés, incrédules, en face des 91 et 93, boulevard de la Reine hier matin. « Il n’y a pas eu de morts ? Pas de blessés? C’est un miracle », s’écrie une dame. Sur le trottoir d’en face, les pompiers déblaient, une à une, les carcasses calcinées des scooters qui ont flambé pendant la nuit.


BOULOGNE, BOULEVARD DE LA REINE, HIER. Un incendie vraisemblablement d’origine criminelle a ravagé une concession de deux-roues. Selon le patron du commerce brûlé, quelque 140 pompiers ont été dépêchés sur place pour venir à bout du sinistre. | (LP/G.B.)

La concession Planète Scooters, qui occupait le rez-de-chaussée d’un petit immeuble de trois étages, est littéralement partie en fumée. Avec quelque 75 deux-roues : une cinquantaine d’engins neufs à l’intérieur, et environ 25 à l’extérieur, alignés sur le trottoir. Le sinistre, dont l’origine criminelle ne semble faire aucun doute, a éclaté vers 2h30 du matin.

Plusieurs personnes de la mairie, sur la route de leur domicile après une soirée, ont aperçu un homme rôder entre les scooters, au moment du départ de feu. Un premier engin a été incendié, et les flammes se sont rapidement propagées à l’ensemble des deux-roues stationnés sur le trottoir.
« J’ai été réveillé par les explosions… Ça faisait un bruit! Et puis c’est parti à une vitesse fulgurante, raconte Alain, qui fait des allées et venues derrière les barrières des pompiers. Ce locataire du troisième étage porte encore les pantoufles qu’il a juste eu le temps de chausser avant de quitter son appartement. « Les pompiers nous ont évacués rapidement, par la cage d’escalier, avec des chiffons mouillés sur le visage. Cela s’est bien passé », raconte-t-il.

L’incendie a été particulièrement vigoureux, attisé par l’éclatement d’une conduite de gaz. « Il a fallu couper le gaz dans le secteur pendant plusieurs heures », explique-t-on à l’hôtel de ville. Une quinzaine de familles, établies aux nos 91 et 92, ont été accueillies nuitamment dans le gymnase Paul-Bert par les équipes de la Croix-Rouge. Huit d’entre elles ont été relogées à l’hôtel par la mairie, les autres sont hébergées chez des proches.

Parmi ceux qui contemplent l’impressionnant carnage, il y a aussi le patron de Planète Scooters, sur place depuis 2h30 du matin. L’homme a les traits tirés mais reste étonnamment calme, renseignant les passants qui s’agglutinent le long de la chaussée. « A 6 heures, ça brûlait encore, évoque-t-il. Il y a eu jusqu’à 140 pompiers… » Son affaire a brûlé, « mais l’essentiel, c’est qu’il n’y a pas eu de blessés », répète-t-il.
source : Un commerce et 75*scooters partent en fumée - 30/03/2011 - leParisien.fr
CritoF est déconnecté