Discussion: relax baby be cool
Afficher un message
Vieux 05/01/2011, 21h18   #1
c@ssoulet
Pilier de Club
 
Avatar de c@ssoulet
 
inscrit le 07/05/2008
de toulouse
F800R

Messages: 2084

Pouvoir de réputation: 1878
c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)c@ssoulet s'apprête à se poser sur Jupiter (et non Jupiler :lol:)
Icon14 relax baby be cool

Grand plaisir ce matin: j'ai ressorti mon scoot qui dormait au garage depuis plus d'un mois. Routes pourries, gosses à trimballer, vacances... bref, je roulais en BAR, avec mon chauffage, ma musique, mon confort... je commençais à m'y faire, à mon petit confort. Ca devait bien faire 2 ans que je ne l'avais pas laissé dormir aussi longtemps mon petit sky.

Et ce matin, paf, ca me prend, je sors le scoot pour aller bosser. Je dois avouer, plus pour le faire tourner un peu sur 40 bornes et recharger la batterie que par grosse envie. Petit doute en appuyant sur le démarreur mais il part au quart de tour, veste, tour de cou, casque, gants... merde... 10 min à chercher mes gants d'hiver... me voilà parti, fringué tel bibendum, me demandant quelle mouche m'avait piqué.

Eh bien je me suis ré-ga-lé ! Je me suis bien caillé en luttant contre un vent de merde glacial, la route était grasse-merdeuse, la buée m'obligeait à entrouvrir de temps en temps en me gelant la tronche, mais je me suis régalé.

J'ai conduit cool, j'ai remonté tranquillement d'immenses files de bagnoles, je me suis garé devant la porte du taf sans tourner dans le parking et traverser tout le campus de l'hosto à pieds, je suis arrivé calme. Et ce soir rebelote. Toujours cool, toujours froid, toujours le vent de merde mais toujours souriant. J'ai gentiment laissé passer une vieille sur un passage piéton, toute étonnée que ce soit le chelou en scooter qui s'arrête, je me suis arrêté acheter une connerie en un éclair, garé en un claquement de doigts et aussi vite reparti, j'ai remonté un gros bordel de BAR bloqué derrière un engin de chantier envahi par la zenitude (pardon au gars en moto derrière moi, qui m'a fait dégager à grands coups de rupteur). C'était sec mais j'avais même pas envie de déconner.

J'ai redécouvert le plaisir simple du scoot, un peu comme au tout début ou je l'ai acheté. Et il faut le dire: le 2 roues c'est chouette, même l'hiver, et on se fait plaisir avec. Même sans bourrer comme un malade.

c@ssoulet est déconnecté