Afficher un message
Vieux 09/11/2010, 21h58   #45
aldebarande
Pilier de Club
 
Avatar de aldebarande
 
inscrit le 12/02/2009
de -
-

Messages: 3683

Pouvoir de réputation: 924
aldebarande va se poser sur la planète Marsaldebarande va se poser sur la planète Marsaldebarande va se poser sur la planète Marsaldebarande va se poser sur la planète Marsaldebarande va se poser sur la planète Marsaldebarande va se poser sur la planète Marsaldebarande va se poser sur la planète Marsaldebarande va se poser sur la planète Marsaldebarande va se poser sur la planète Marsaldebarande va se poser sur la planète Marsaldebarande va se poser sur la planète Mars
Il est vrai que lorsque le temps est franchement à la pluie, je ne sors pas le scooter.
La principale raison est d'éviter de rouler sur routes glissantes.
Evidemment aussi pour ne pas être mouillé.

En 45 000 bornes sur ce SW-T 400 il m'est pourtant arrivé plusieurs fois de partir par temps sec et de devoir subir du temps humide voire très humide.

Je ne sais pas ce qu'il en est sur moto, mais sur ce scooter je dois dire que je ne redoute plus vraiment d'être trempé, car la protection aux intempérie est plutôt bonne.
Lors d'un week-end on a pris des averses d'anthologie sur la tronche et a part mes gants, les bras du blouson de cuir et un peu les bas de pantalons ça allait.
Bon, c'est vrai la passagère avait les bas de pantalon franchement trempés.
C'est pour cela que j'ai maintenant deux pantalons de pluie dans le top case.

Pour ce qui est de la conduite sous la pluie je n'ai pas cherché à savoir ou se trouvait la limite, mais la conduite coulée et une réduction significative de la vitesse semble suffire pour éviter les gros ennuis.

Bien sur comme tu le sais déjà les bandes blanches sont à éviter à tous prix et la traversée des rond points doit te rendre extrêmement méfiant.

En conclusion j'essaye toujours d'éviter de rouler sous la pluie, mais si je suis obligé je sais gérer.

Il y a un truc qui me géne quand même par ce temps c'est de rencontrer des baristes qui me colle au cul.

Par contre le froid ne m'arrête jamais tant qu'il n'y a pas de verglas.
Un pull sous le blouson, un caleçon sous le pantalon, mes gants d'hiver et roule ma poule.

Dernière modification par aldebarande ; 09/11/2010 à 22h10..
__________________
Seuls les plus petits secrets ont besoin d'être protégés. Les plus gros sont gardés par l'incrédulité publique. Marshall McLuhan.
aldebarande est déconnecté