Afficher un message
Vieux 14/09/2010, 16h07   #1
jc convenant
Habitué
 
Avatar de jc convenant
 
inscrit le 19/11/2007
de Pierrelaye
Satelis Urb-xecutive 125

Messages: 671

Pouvoir de réputation: 21
jc convenant est vraiment formidable !!!jc convenant est vraiment formidable !!!jc convenant est vraiment formidable !!!jc convenant est vraiment formidable !!!jc convenant est vraiment formidable !!!jc convenant est vraiment formidable !!!jc convenant est vraiment formidable !!!jc convenant est vraiment formidable !!!jc convenant est vraiment formidable !!!
Scoot accidenté par le garagiste

En lisant un topic sur les assurance, je me suis dit qu'il fallait que je vous fasse part de cette mésaventure, et de son dénouement, afin que ca puisse servir éventuellement à quelqu'un.

Fin Juillet 2009, je dépose mon scoot chez Peugeot pour une révision.
Le soir le garage m'appelle pour me dire que lors de l'essai, le mécano a eu un accident.
Je passe voir le scoot, rien de grave, ils vont réparer.
Vu que le conducteur a "failli renverser" un passant (passage un peu obscur d'ailleurs de l'histoire mais bon), il y a eu constat police / pompiers.
D'apres le garagiste, son assurance (assurance flotte sur W garage) couvre tout.

Presque 1 mois apres (mais ca je ne le sais pas), le piéton en question décide de porter plainte en disant qu'il a tres tres tres mal, aie aie aie. En réalité c'est du flan, le piéton réclame meme une ITT (alors qu'il est à la retraite, bref...), mais bon.

Encore un mois apres, je recois un courrier de mon assurance disant "suite votre sinistre corporel 100% responsable, merci de nous fournir les infos suivantes", s'ensuit une liste de papiers a signer.
Je les appelle, explique la situation.

Je vous passe les multiple Aller/retour, les recommandés, pour bien expliquer la situation.
Je précise que mon garagiste est 100% d'accord avec ma version des faits, et contresigne tous mes courriers à l'assurance (donc pas de probleme normalement).
Je n'ai plus de nouvelles. Le piéton se fait oublier (et ne reclame pas d'indemnisation en plus, bizarre).

Mi-décembre, échéance de mon contrat, mon courtier m'envoie l'appel à cotisation. Argh ! Je passe de 500€ à 900€ !
Telephone, pourquoi, "monsieur, vous avez un sinistre corporel responsable". Relevé d'information de ma compagnie d'assurance à l'appui.
Rebelotte.
S'ensuivent des discussions sans fin... Mon courtier, plutot d'accord avec moi, appuie ma demande, me change de compagnie d'assurance... Je repars sur un tarif de +/- 500€.

Mi-janvier, je recois le relevé d'informations de l'ancienne compagnie d'assurance.
Verdict : 1 sinistre corporel, 0% responsable.

Et c'est reparti !

Verdict :
- j'ai réussi à mettre en relation l'assurance de mon garage et la compagnie qui m'assurait a l'époque (en squeeant le courtier).
- ils se sont parlés
- mon sinistre à disparu.

Ce qui faut retenir :

- quand vous déposer votre véhicule dans un garage, le professionel est tenu d'avoir une assurance type "flotte - W garage". C'est cette assurance qui couvre votre véhicule en se substituant a la votre tout le temps que le véhicule est en réparation. D'ou l'interet d'avoir un Ordre de Réparation avec date/heure d'entrée (imaginez le tableau, un accident provoqué par le garage dont vous êtes accusé...) et une facture avec date/heure de sortie...
- normalement, le pro devrait couvrir votre plaque avec une plaque en W portant l'immatriculation qui correspond à son assurance. En pratique ils le font jamais.
- c'est le seul cas ou votre assurance n'entre pas en compte s'il y a un sinistre. Exemple : vous pretez le véhicule à un pote, il se plante, sa responsabilité civile payera les degats, mais vous aurez quand meme un sinistre a votre compteur...
- généralement et normalement les assurances garage sont "béton" (remplacement valeur à neuf en cas de vol / incendie par exemple). Mais pas toujours. Donc vous allez me prendre pour un parano , mais je vous conseille de demander la premiere fois que vous allez déposer votre véhicule dans un nouveau garage...

Juste pour illustrer le propos : si je n'avais pas réussi a faire "sauter" ce sinistre de mon relevé d'informations (a condition que je ne fasse pas de fausse déclaration a l'assurance bien sur), j'aurai rencontré des difficultés pour m'assurer chez un autre que mon courtier qui connaissait bien l'histoire... Pour un "corporel non responsable". Alors imaginez si c'etait resté au stade de "corporel responsable".

Voila, c'est fini, merci à ceux qui ont tenu jusqu'au bout, en tous cas si cette mésaventure peut servir à d'autres...
Désolé si les termes ne sont pas appropriés, je bosse dans le marketing, pas dans l'assurance !!!
JC.
jc convenant est déconnecté