Afficher un message
Vieux 19/08/2010, 10h42   #96
Tibiglout
Pilier de Club
 
Avatar de Tibiglout
 
inscrit le 10/04/2009
de Lyon
Black ER6n

Messages: 3933

Pouvoir de réputation: 610
Tibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de Mars


Moi, la contravention, je la paye.
Mes points, le cas échéants, je les perds.
Je ne plastique pas le radar fixe, je ne chie pas nécessairement sur la police ou la gendarmerie.
Je suis un bon citoyen qui respecte autant que faire se peut les lois érigées par nos représentants.

Mais il n'empêche que je ne peux pas me forcer à ne pas réfléchir :

-5km/h sur une route dégagée, à forte visibilité, vont-ils tuer ? Souvent, sans doute bêtement, je pense que non.
-Un oeil sur le compteur, toutes les 10 secondes, en lieu et place du coup d'oeil sur le rétroviseur, cela va-t-il tuer ? Étrangement, j'ai l'impression que oui.

Je ne parle pas de rouler comme un âne, tirant comme un dingue des pointes de vitesse dans les villes surbondées. Je parle de rouler à allure normale et adaptée, dans le flot de la circulation en somme.

Je pense m'être fait flasher sur autoroute, par un radar fixe (j'attends le PV). J'étais en deçà de 140 km/h. Sur autoroute ! Perdre un point pour ça, ça va me faire de la peine, franchement. Pas pour moi (je m'en remettrai), mais de la peine pour notre système répressif franchement ridicule.

Je ne pense pas que nous puissions nous passer de règles, car même si certains pourraient vivre en bonne intelligence, quelques décérébrés feraient trop de dégâts pour que nous soyons tous en paix.

Reste que j'ai quand même tendance à croire que l'ultra-règlementation, l'intransigeance de la sanction, le manque de souplesse des textes de loi jouent clairement en défaveur d'une société tournée vers l'humain.

Un radar placé sur une route dégagée n'est pas fait pour sécuriser la route et minimiser le nombre d'accidentés, il est là pour nous faire payer.
Un policier qui m'arrête comme si j'étais un criminel pour contrôler mes papiers et donne l'impression de croire que je suis sur une moto volée, ce n'est pas fait pour la sécurité routière, mais pour chercher à me faire payer.

Ces radars qui fleurissent, ces contrôles où les forces de l'ordre sont embusquées pour traquer le pigeon, ces 1km/h qui te coûtent les courses de la semaine, ça sent surtout la dérive droitière d'une politique triste, totalement déconnectée de l'humain, qui définit des quotas d'expulsion et stigmatise à tour de bras.

Alors non, je ne milite pas pour le non-respect des lois, non, je ne milite pas pour que nous, motards, nous roulions à tombeau ouvert au péril de la vie d'autrui, je ne lutte pas pour la disparition des radars et des contrôles de police, je m'insurge seulement contre la violence des lois qui nous encadrent, contre le systématisme de la sanction, contre la répression qui fait loi bien avant l'éducation et la prévention, etc...

Un mec flashé à 55 au lieu de 50 km/h, ça me renvoie Sarkozy triomphant en 2007, et ça me donne la nausée.
Tibiglout est déconnecté