Afficher un message
Vieux 29/08/2006, 14h44   #1
Fabdink
Pilier de Club
 
Avatar de Fabdink
 
inscrit le 27/08/2006
de Paris
Hornet , adieu GD..snif

Messages: 2643

Pouvoir de réputation: 19
Fabdink est une petite vedette au Club !Fabdink est une petite vedette au Club !Fabdink est une petite vedette au Club !Fabdink est une petite vedette au Club !Fabdink est une petite vedette au Club !Fabdink est une petite vedette au Club !Fabdink est une petite vedette au Club !
[GD 125 et 250 ] : présentation

A la demande générale, voici une petite présentation du GD

J’ai eu d’abord un GD 125 pendant 2 ans

J’ai choisi ce scoot parce que
- ma fille y était très bien installée, calée par les grosses poignées et par le dosseret passager de série.
- j’ai trouvé l’engin très facile à prendre en main, très vif
- Les matériaux me semblait de bonne facture, la finition bonne
- j’ai rencontré mon conc actuel grâce à un forum qui le recommandait. Ce gars m’a tout de suite mis en confiance

Les mois passent, et me vient progressivement l’idée de sortir de Paris : à l’époque, je déposais ma fille le samedi matin au collège à Paris et je partais prendre mon café à Milly la fôret, puis je rentrais juste à temps pour récupérer ma gamine à la sortie du collège

C’est lors de ces sorties que j’ai appris à conduire et à connaître le scoot : j’ai rapidement compris que l’engin était sain, que le train avant ne tirait pas tout droit, que le freinage était efficace.

D’ailleurs, un soir d’hiver, sur une route dans le noir, je suis passé à plus de 100km/h sur une racine qui avait soulevé de plusieurs centimètres le bitume : le choc a été violent , mais le scoot est resté dans sa trajectoire , et après vérification, la machine n’a subit aucun dégâts.

Une autre fois, j’ai fait d'instinct un évitement sur autoroute alors que j’étais au taquet : le scoot a très bien réagit, sans se désunir et j’ai pour le coup évité un gros carton.

Et puis j’ai découvert qu’avec un sac de sport de 100 l acheté 15 euros, je pouvais faire l’intégralité de mes courses de la semaine en posant le sac de sport sur le plancher plat

Bref, rapidement, cette machine m’a semblé très polyvalente : je l’utilisais pour les ballades pépéres, pour les corvées de la vie de tous les jours, mais aussi pour le frottage de béquille

J’ai ainsi parcouru 20 000 km sans pb en 2 ans

Ah si : le starter fonctionnait, mais était un peu paresseux et avait parfois du mal à se couper.
Cette panne n’était as bloquante, mon conc l’a changé lors d’une révision

Le GD 125 me coûtait en gros 300 euros pour 10 000 km

Et puis les randos avec Ted ont commencé, et là, le GD 125 souffrait énormément en duo, j’étais au taquet quasi toute la durée de la rando, c’est à dire toute la journée pour essayer de suivre la fusée de Calou et le missile de Ted (Panthéon avec vario Malossi)

Finalement, en suivant les bons conseils de Ted, je passe mon permis A

J’hésite beaucoup, et après un aller-retour Paris Brest en GD 250 prêté par mon conc, je rachète une GD 250

Seule la cylindrée et le freinage change entre le 125 et le 250
Je suis ravi de cette machine qui gagne encore en polyvalence, et qui reste toujours aussi simple et peu coûteuse à entretenir.

Et puis, j'aime la tronche de mon scoot
On ne peut pas dire qu'il manque de caractére

Bye
Fab
Fabdink est déconnecté   Réponse avec citation