Discussion: Eviter la chute
Afficher un message
Vieux 30/05/2010, 20h43   #1
B*******i
Invité
 

Messages: n/a

Eviter la chute

en moto ou en scooter, de ce cotés la, tout le monde est à la même enseigne.


Je vais donner quelques conseils, ceux que je connais, je les ai durement appris en raclant le bitume et en analysant aprés le pourquoi du comment.

Il y en a certainement beaucoup d autres que je n applique pas, mais on etoffera au fur et à mesure des remarques.


l'hyper vigilance :

C est du rabaché, du recuit, mais la plupart des cartons dont j ai été temoin viennent de là.

Il faut en permanence s imaginer au pire et s y préparer.

A chaque carrefour, on baisse de vitesse se tenant pret à freiner, on s assure que la bar arretée au stop nous a bien vu. On contrôle ses retros au moindre changement de direction, même si on roule plus vite que le flot de circulation, on peut se gauffrer un motard qui roule encore plus vite.

On s assure quand on double que votre proie ne va pas vous faire une manoeuvre à la con pendant la phase decisive.

En ville, il faut des yeux partout.

Le bitume, c est ma vie!


Au permis on vous apprends "la moto va ou va le regard"
c est vrai dans une certaine mesure.

On ne vous apprends pas que la "moto ne reste que sur du bitume en bon état"

En gros, il faut être sûr de l endroit ou on mets ses roues, le moindre changement de couleur ou de ton et c est ALERTE ROUGE.

Quand vous sortez d un virage, il faut que vous ayez vu et apprecié l'état du bitume sur la totalité de votre trajectoire. Pas au debut et à la fin du virage, sinon vous avez passez le virage en aveugle et vous êtez à la merci de la moindre merde.

Une trainée plus sombre:: gazoil !!
un raccord bitume :: glisse !!
une plaque d'egout :: danger!
un accotement abrupte : possibilité de caillasse sur la route
un chemin de terre coupe la route :: terre!!

Meme si on ne la voit pas, il y a de la terre sur la route, et ca glisse. Il suffit de voir les pneu de la moto devant qui decolle la poussière l'été.

reprenez les photos du carton de Galet avec la CBR 1000, vous verrez que les raisons de la glissade sont évidentes!


negocier un virage

les pneux

Je ne fais pas de sermont sur l usure ou les tares qui roulent au temoin ou à la toile, tout le monde est grand garçon.

mais des pneu en bon état, ce sont des pneux qui ont moins d un an!!

Il n y a pas de date de peremption sur les pneux et pourtant!

au mieux, dans des conditions idéales de stockage en magasin, on estime à trois ans leur durée de vie, avec une dégradation accelerée aprés montage. On peut degrader des pneux neufs en les stockant mal en 6 mois. Ca a deja été fait lors de comparatif.

Le temps de chauffe, moins crucial qu avant, les pneux chauffent plus vite, mais il faut y passer quand même. Un pneu froid glisse. Avec les nouveaux composés, on peut casser un pneu qui sort du congele avec un marteau.
Le pneu se chauffe en roulant et en contrainte, sur les accelerations/freinage.

Tout ca pour arriver à une évidence, avec des pneux en bon etat et chaud, un bon bitume.... on a du gripp.

Une moto, c'est fait pour pencher! Dans un virage, en cas de besoin, on peut pencher plus et prendre le point de corde. C est souvent, la bonne solution.

Un gros freinage en virage, c'est la roulette russe ! on finira au mieux dans le talus (ou le maquis), au pire dans un mur ou sous les roues de la voiture qui arrive en face.

Le freinage se fait avant le virage. Le virage se fait sur un filet de gaz voir en legere acceleration. Evidemment, on passe aucune vitesse, ni retrogradage sur l angle.


L'utilisation de la route : exterieur/interieur/exterieur sur la voie qui vous est impartie.

Mais on va chercher le point de corde le plus tard possible, en prenant le point de corde sur le dernier quart du virage, vous avez une meilleur visibilité de l ensemble de la courbe, et surtout vous sortez en milieu de la voie en se reservant une marge de manoeuvre appréciable

et pas à cheval sur la ligne médiane.




les virages aveugles,

ce n est pas parcequ il ne doit rien se trouver sur la route, qu'il ne va rien se trouver!

Dans l'idéal, on doit pouvoir stopper là ou on peut poser les yeux. Ca peut eviter de se gauffrer un camion ou plus bêtement un cadavre de chien, un pneu ou un sommier.


Cas particulier:

Les ronds points cumulent les traces de gaz oil, les raccords, et un bitume usé par les camions. . Reprenez un peu sur les forums, vous verrez le nombre impressionnant de chute en rond point, c est vraiment édifiant.

Perso, je fais jamais le con dans un rond point.

La pluie rends la route glissante dés les premières goutes.

Idem, je suis une megalopette des que les conditions de circulation ne sont pas optimales.

Dernier truc, les tunnels, pour ne pas subir le temps de latence ou les yeux s habituent à l obscurité, il suffit betement de fermer un oeil, une centaine de mètres avant, et de l ouvrir aprés l'entrée. C"est magique.