Club-ScooterGT.com - Afficher un message - âge d'accès à la conduite du cyclo
Afficher un message
Vieux 05/05/2010, 10h51   #21
B*******i
Invité
 

Messages: n/a

Citation:
Envoyé par jul79 Voir le message
une dernière chose: ce débat intervient deux ans après le rapport Guyon qui souhaitait "évaluer l'intérêt de rejoindre le standard européen sur l'âge d'accès à la conduite d'un 2RM" (soit 16 ans) et les 14 mesures de séucirté routière annoncées par le gouvernement Fillon en févirer dernier :4. Sécuriser l’usage des deux-roues motorisésLe débridage des cyclomoteurs est interdit. Or, il s’avère que 50 % des cyclomoteurs accidentés sont débridés [1]. Le CISR a décidé de créer dans le Code de la route une infraction spécifique punie d’une amende de 135 euros pour les conducteurs de cyclomoteur débridé et aussi de renforcer les contrôles. Le CISR s’est également engagé à développer une campagne de communication sur les risques encourus par les utilisateurs de véhicule débridé.Un contrôle technique obligatoire périodique est imposé pour vérifier le bridage des cyclomoteurs, à compter de la deuxième année de mise en circulation. Il est aussi prévu d’étendre aux cyclomoteurs le dispositif d’expertise prévu par le Code de la route en cas d’accident grave. Ces mesures devront garantir un parc roulant respectant les normes de sécurité.Tout détenteur d’un permis B, qui fera assurer pour la première fois une motocyclette légère (de 50 à 125 cm³) ou un tricycle à moteur, devra suivre une formation obligatoire de 7 heures.Les équipements d’aménagement de la route devront être moins dangereux pour les deux-roues motorisés. Des matériaux moins rigides, déformables ou détachables, seront utilisés pour les supports de signalisation, d’éclairage routier ou de feux tricolores pour, en cas d’accident, amortir le choc. Une expérimentation est en cours en Seine-Maritime et dans l’Allier.Sce: Le site de la Sécurité Routière - 18 février 2010 - Comité interministériel de la sécurité routière (CISR)



je vois bien le truc, puisque c est consultatif

Pourquoi ne pas faire remonter les informations des usagers de la route? D'aprés les derniers sondages, les français trouvent à 70% qu il y a trop de repression face aux infractions routières.

Le gouvernement mets en place une commission consultative pour faire un débat pour "l interet" d augmenter à 16 ans l age legal des cyclos avec un bouclier legislatif contre le débridage en sus.


On en avait débattu ici, quand commencera t on à poser les bonnes questions??

50% des cyclos impliqués dans un accident mortel sont débridés.

La bonne question est

"Quel est le pourcentage réel de cyclo débridés en circulation, c'est à dire capables de dépasser le 45 km/h?"

Je parie qu on est trés largement au dessus des 50%

Ce qui implique que le bridage est une cause majeure d'accidentologie.

Si on retrouve le même pourcentage de cyclo débridés, ca impliquerait que le débridage n'a aucun effet.

Il faudrait que le pourcentage de cyclo débridés soit de 10 ou 20 % pour que le débridage soit un reel facteur agravant.


Pourquoi ne pas rationaliser le probleme, le gouvernement s appuis sur des commissions consultatives bidons et des débats stériles, financé par nos impôts pour soutenir sa volonté de continuer à augmenter les impôts indirects par le biais de la repression.

Si il y avait un réel probleme de mortalité avec l age d admissibilité à la conduite d un cyclo, ca serait extremement facile à resoudre,

il suffit de monter l age à 18 ans, les cyclos deviendraient trés vite annecdotiques dans le paysage urbain.