Afficher un message
Vieux 15/04/2010, 10h40   #27
Esquiaou_06
Invité
 

Messages: n/a

Citation:
Envoyé par parsifal Voir le message
La difficulté de tout projet d'aménagement en matière de transports urbains à Paris c'est qu'il y a plusieurs niveaux d'échelle à prendre en compte.
L'intérêt des Parisiens n'est pas le même que celui des Franciliens.
Par ailleurs, en matière de circulation intra-muros, ce n'est pas le maire le principal décideur c'est le préfet de police de Paris (merci la Commune...).
Autre difficulté: les bassins d'emplois de la région-capitale ne correspondent pas aux zones d'habitation. Il en résulte les migrations pendulaires que l'on connaît aujourd'hui, avec les conséquences que l'on sait: thromboses autoroutières matin et soir, pollutions particulaires, sonores et visuelles....
Depuis 1965 et le Schéma Directeur D'aménagement Urbain de Paul Delouvrier, l'Etat et les pouvoirs publics tentent de trouver une solution sans y parvenir: villes nouvelles, rocades (A86, A104), RER,...
De plus, la région est à gauche, le maire de Paris est à gauche mais beaucoup d'arrondissements de l'Ouest Parisien sont de droite. Les arrière-pensées sont donc trés présentes... Voir à ce propos les difficultés à se mettre d'accord sur un projet de "Grand Paris"...

Bon, bref, c'est un poil compliqué.
Je trouve que Delanoë a au moins le mérite de tenter quelque chose qui tient compte des vélléités de sa majorité municipale (dont certains Khmers verts) et des désirs de sa population.
excellente analyse (vue d'ici ) le problème des bassins d'emplois et des zones d'habitations à Paris est assez unique en Europe.