Afficher un message
Vieux 29/03/2010, 02h30   #11
Esquiaou_06
Invité
 

Messages: n/a

Mais où est la limite si la légalité n'en est plus une ?

Et après ils pleurent sur leur condition de travail et la pression hiérarchique...etc.

Ceux-là "adorent" leur boulot, pauvres types frustrés, ils n'ont rien d'autre, ça ou le chômage, c'est pathétique, ils font presque pitié

réput Critof pour rapporter "l'incident".