Afficher un message
Vieux 28/03/2010, 23h22   #1
CritoF
Admin-TooMuchWork
 
Avatar de CritoF
 
inscrit le 20/10/2007
de Interfile land ;)
Honda CBF Mimile F

Messages: 19305

Pouvoir de réputation: 5115
CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !


FFMC34 : dérapage lors d'une séance

source : Réunion de la FFMC 34 : récit d'une soirée inattendue

Citation:
Le mercredi 24 mars, le nouveau Conseil élu par l’assemblée générale s’est réuni pour sa première séance de travail.
Et... ça a dérapé, vers une histoire qui pourra sembler tristement banale mais dont nous nous souviendrons longtemps. Récit.

Réunion locale du Conseil de la FFMC dans la salle du 1er étage de la station-service : Jean-Michel, le gérant est membre dudit conseil.
Il est 22 heures. Comme d’hab’, on papote, on blague, mais l’ordre du jour avance : on en est presque à la moitié.

Stéphane repère un bruit sur le parking de la station-service et nous découvrons qu’un contrôle radar mobile vient d’y être installé. Les pneus placés au sol pour empêcher l’accès à la station, fermée à cette heure avancée, ont été repoussés. 2 voitures se sont implantées sur le parking et un fourgon stationne, à cheval sur la piste cyclable et la bande de stop de la rue adjacente.

Comme l’épisode n’est pas le 1er du genre, Jean-Michel, comme à l’habitude, descend demander aux policiers de sortir de sa propriété pour faire leur contrôle. Deux membres du conseil le suivent et les autres s’installent au balcon de la salle pour suivre les événements.

- Jean-Michel : « Je ne cautionne pas votre contrôle. Merci de ne pas rester sur ma propriété »
- Un policier : « Si t’es pas content, t’as qu’à porter plainte »
- Jean-Michel : « Vous n’êtes pas dans votre droit, retournez sur la voie publique »
- Le policier : « Si t’insistes, on t’embarque pour ivresse sur la voie publique »

Même si Jean-Michel reste calme, le ton monte rapidement. Les policiers sont nerveux, agressifs.

En moins de 5 minutes, l’un des policiers s’adresse déjà à la cantonade pour nous traiter d’ « abrutis ». Il y a peu d’échanges, les motards choisissant de rester calmes, voire silencieux. Du côté des policiers, les invectivent continuent. Visiblement convaincus d’être investis d’une mission pour laquelle tout est permis, ils se font moralisateurs : « C’est à cause de gens comme vous qu’il y aura des morts ».

Emma demande qui aurait un appareil photo pour fixer la scène. Plusieurs photos sont prises. Quelques policiers sortent leurs lampes torches et s’amusent visiblement, en les agitant pour gêner les prises de vue.

Pendant, ce temps, Pierro est parti à pied, le long de la route. Pierre et Victor le suivent, peu de temps après. Ils se placent au feu tricolore et font signent aux conducteurs de rouler doucement.

Les véhicules sont finalement déplacés et légèrement éloignés de l’entrée de la station-service.

L’un des policiers, aux jumelles, signale à ses collègues la position des 3 piétons.
Au bout d’un moment, le groupe de policier lève le camp. On entend : « Choppez-les ! On les embarque ».


...


la suite : Réunion de la FFMC 34 : récit d'une soirée inattendue
CritoF est déconnecté