Afficher un message
Vieux 24/03/2010, 17h16   #79
Esquiaou_06
Invité
 

Messages: n/a

@Myname

d'accord avec toi, bien sûr, la mort d'un citoyen n'a jamais été un problème émotionnel pour l'Etat, mais un coût en monnaie sonnante et trébuchante ;
un contribuable en moins, un consommateur en moins, si soutien de famille donc aide sociale même chose en cas d'invalidité...etc. Mais là on parle de citoyens qui contribuent et consomment.

Il y a env. 10 millions de chômeurs déclarés, des millions de retraités, quelques millions qui vivent en dessous du seuil de pauvreté et donc ne rapportent rien mais coûtent...et ceux-là sur le marché boursier de la vie du citoyen, leur vie doit se calculer en roupie...de sansonnet.

Je sais, cela est un empreint de cynisme, mais quelque part il y a des gens qui calculent tout ça et en tirent des conclusions, font leur rapport...etc.
  Réponse avec citation