Club-ScooterGT.com - Afficher un message - La répression reprend de plus belle
Afficher un message
Vieux 19/03/2010, 02h13   #49
Esquiaou_06
Invité
 

Messages: n/a

Citation:
Envoyé par tutux Voir le message
Je ne voudrais pas avoir l'air de faire l'empêcheur de tourner en rond mais:
-Oui, il y a des abus de certains faisant de l'interfile, personnellement, ca me rend fou de me faire limiter traiter de boulet parce que je roule a 40 entre 2 files quand les voitures sont à l'arrêt sur le periph.
-Oui, il y a une accidentologie monstrueuse en 2 roues, souvent c'est une voiture qui vient nous percuter, mais quand on voit comment certains roulent, pas étonnant que certains 4roues se fassent surprendre.
-Oui, il y a certains abus pour le parking sur les trottoirs.

Le problème? Comment taper uniquement sur ceux qui font les cons? Pas facile...

Je suis partisan d'une règle simple, par exemple: interfile autorisé, jusqu'à 40km/h, quelque soit la vitesse des autres véhicules. Comme ca, c'est simple, si on se fait radariser au pistolet laser à plus de 40 entre 2 voitures, c'est qu'on n'a pas respecté la règle, et paf, 3 points/90euros.
Pour les FDO c'est "simple" à contrôler, celui qui est en tête de cortège se fait bananer à plus de 40, tous les mecs qui le suivent se prennent la prune... puisque si ils roulaient à moins de 40 ils auraient été distancés.
ce n'est pas si simple, si j'étais dans ce cas, je crois que je n'aurais pas trop de mal à faire sauter mon PV, puisqu'il n'y aurait aucune preuve formelle me concernant personnellement, la sanction de masse c'est l'avenir, je sais, mais pas tout de suite .

Citation:
Pour les stationnement sauvage, on pourrait imaginer une règle tout aussi simple: Si il n'y a pas 2m entre le mur et la moto/scooter: verbalisation. Si il n'y a pas 2m, on ne se gare pas et puis c'est tout. Rien n'empêche alors les grandes villes de matérialiser ces emplacements en faisant un trait a la peinture, à la manière des pistes cyclables.
l'idée est intéressante

Citation:
Pour qu'une règle soit suivit il faut une règle SIMPLE et des sanctions SIMPLES, il ne faut pas que ce soit une sorte de loterie.

J'aimerai bien que la sécurité routière arrête de faire passer l'interfile comme une pratique de donneur d'organe, sachant que sur le periph, on voit beaucoup d'accidents, mais peu de décès (je crois qu'il n'y en a pas plus d'un par an).
Alors là je suis absolument d'accord, c'est lamentable, Peloux l'urgentiste, est, je crois, le Grand Gourou qui a trouvé cette définition et l'a médiatisé.

Citation:
Après, si l'objectif c'est vraiment la sécurité des 2 roues, on peut aller un peu plus loin, et rendre obligatoire le port d'équipements (qu'on me dise pas que c'est pas possible, nos amis d'outre Rhin y arrivent bien). Veste avec coques (et dorsale CE) + gants, on verrait peut être moins de paralysés suite à un choc avec du mobilier urbain.
hum, tu es sûr de ça ? ce doit être récent alors.
Pour ce qui est de s'équiper c'est en effet du bon sens, mais j'ai du mal à voir encore une loi qui va nous obliger à nous mettre en uniforme, tss, tss, j'ai un neurone qui vibre, là, je sais que dans certains pays et c'est sans doute de cela que tu veux parler en ce qui concerne nos amis Teutons, les assurances prennent en considération les dégâts corporels en fonction de l'équipement, débardeur et tongs, tu tombes, tu morfles, coques partout où ça dépasse et t'es mieux couvert, c'est le cas de le dire, mais une loi, encore une...

Citation:
Dernier souci contre nous: taper FORT sur les 2 roues, c'est très démago, on peut clamer qu'on a évité 400morts par an! Imaginez donc, 400 morts évités, en tapant sur 3% de la population, trop fort, 97% de gens qui applaudissent. Et pendant ce temps la, on dénombre plus de 10000 morts suite à des cirrhoses du foie alcooliques (qui peut se déclencher en buvant 3 bières/jours OU 3 verres de vin/jour OU 10cl de whisky/jour pendant 10ans). Mais je vois mal le gouvernement attaquer ceci sachant que ca va couter de l'argent en masse pour: la prévention, le manque a gagner des producteurs donc des impots, l'impopularité.

On comprend donc qu'il est plus facile et plus "rentable" de sauver 400 vies, que de s'attaquer à un problème qui pourrait en sauver 5000 (ceci n'étant qu'un exemple).
rien à ajouter
  Réponse avec citation