Discussion: Présentation Un nouveau Vespiste
Afficher un message
Vieux 16/03/2010, 15h02   #26
Tibiglout
Pilier de Club
 
Avatar de Tibiglout
 
inscrit le 10/04/2009
de Lyon
Black ER6n

Messages: 3933

Pouvoir de réputation: 609
Tibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de Mars


Citation:
Envoyé par ************* Voir le message
si tu l'explique en plus de 500 mots je te colle une répute
Interpellant vivement ************* en lui lançant un « branleur » des plus virils, celui-ci me met au défi d’expliquer le pourquoi du comment afin de récompenser ce trait d’esprit à sa juste valeur.
Qu’il en soit ainsi, je m’exécute, pour le beau geste, et ma réputation (faudra-t-il également que j’explique ce jeu de mots ?)

Leloup, nouveau venu, a utilisé avec une forte conviction un ton décalé dans sa présentation, laissant sous-entendre qu’il était ou macho, ou gros dragueur, et qu’il s’attribuait la possession (si cela est encore possible dans nos sociétés égalitaires [c’est un constat, pas un regret]) de Dolce Vita.

Il va de soi que cette possession présumait d’un caractère sexuel hautement tangible, et au-delà du fait qu’un certain érotisme transparaissait de ces propos, l’acceptable était dépassé pour notre ami modérateur, qui, jouant parfaitement le rôle attendu par sa fonction, enjoignait notre trublion à davantage de retenue.

Non content de faire valoir son autorité, ************* proposait une partition tout en nuances, puisque plaçant un calembour d’excellente facture au sein d’un de ses messages, qui mis en difficulté monsieur Leloup.
En effet, le message sur le coup de main de skyll’ à Dolce était associé à un smiley suggestif, qui pouvait faire croire à une surenchère courtisane, ce qui fit que Leloup défendit sa possession auto-administrée.

Là, le piège à loup se referma, en fait de dragueur, c’est en défenseur de la Femme que Skyll’ s’érigeait, proposant un duel en bonnes et dues formes à l’inopportun (à noter que l’équité n’aura pas nécessairement été respectée, puisque l’un possède des pouvoirs que l’autre n’envisage même pas).
Et c’est donc à ce moment précis que skyll’ propose « un coup de main », en guise d’interférences.

Fort de la puissance charnelle émanant de l’évocation d’une Dolce plus sensuelle que jamais, avide de mettre en Lumière (divine et éternelle) la sexualité de cette présentation, je venais défendre le dragueur et pourfendre le rigoriste.
Pris par le temps, et me doutant du caractère peu élégant et quelque peu convenu de la boutade que je m’apprêtais à lancer, je décidais de la réaliser courte et efficace. Je signais avec hardiesse : « skyll’, branleur… »

Sur un forum essentiellement masculin (toujours un constat, peut-être un regret), je doute qu’il faille expliciter le rapport entre le coup de main et la masturbation. Peut-être mon message pouvait faire entrevoir un éventuel rapport avec une fainéantise présumée chez skyll’, mais nul doute que vous auriez su comprendre que cela n’avait aucun sens à la lecture de la conversation.

Néanmoins, afin de clarifier pour l’ensemble des lecteurs cette tentative humoristique (avortée), veuillez appréhender ceci :
-Leloup se présente et s’avère être un homme en rut
-skyll’ s’est affirmé être un homme manuel (retapant un scooter fréquemment) et bienveillant (cf nombre de ses messages sur le forum)
-tirer sur le loup est autorisé dans la limite de certains quotas
-l’électricité sexuelle du sujet a pu rendre fou les plus chastes

Donc : l’homme manuel veut donner un coup de main à l’homme en rut, puisque de toute façon on a le droit de tirer Leloup.

Voilà l’exégèse de mon essai drolatique, la pensée substantielle de quelques mots glissés dans la moiteur d’un sujet brûlant.

Dernière modification par Tibiglout ; 16/03/2010 à 15h04.. Motif: NB: 535 mots
Tibiglout est déconnecté   Réponse avec citation