Afficher un message
Vieux 22/02/2007, 16h59   #3
trebila
Incontournable
 
Avatar de trebila
 
inscrit le 04/09/2006
de Montpellier
Gilera GP800

Messages: 7698

Pouvoir de réputation: 46
trebila est dans le carré VIP du Clubtrebila est dans le carré VIP du Clubtrebila est dans le carré VIP du Clubtrebila est dans le carré VIP du Clubtrebila est dans le carré VIP du Clubtrebila est dans le carré VIP du Clubtrebila est dans le carré VIP du Clubtrebila est dans le carré VIP du Clubtrebila est dans le carré VIP du Clubtrebila est dans le carré VIP du Clubtrebila est dans le carré VIP du Club
Premières impressions, dés les premiers virages, les masses ne sont pas centrées au même endroit que sur le 125.

C’est un peu déstabilisant au départ, car le gabarit et la position de conduite sont strictement identiques au 125, mais il ne réagit pas de la même façon à la mise sur l’angle.

Après 10000 kms en Xmax 125, on commence à connaitre le comportement de sa machine, et on croit que ça va se comporter de la même façon avec son frère jumeau 250, et bien non.

Le poids (+7kgs par rapport au 125) semble être encore mieux réparti sur ce 250, avec un centre de gravité toujours bas, mais encore plus déplacé sur l’avant.
Cet état de fait me permet de pouvoir plus facilement maintenir le scoot sur l’angle, sans avoir à relever ou à reprendre encore plus d’angle pour corriger la trajectoire.

C’est très agréable comme sensation, on s’habitue très vite à cette nouvelle répartition des masses, d’autant plus qu’elle permet de placer encore plus facilement le scoot sur l’angle. Les ronds points sont abordés avec encore plus de facilité.

Bref ce 250 est un vrai vélo, et le poids plus que raisonnable va sûrement le propulser comme roi de nos villes, avec son gabarit de 125.

Lors de l’essai, à aucun moment nous n’avons entendu de claquement de fourche, il semble donc clair que yamaha a résolu ce problème sur les modèles qui sortent actuellement.

D’une façon générale, ce scoot ne vibre pas au ralenti, il grogne un peu au démarrage, caractéristique des monocylindres cubant plus de 125 cm3, mais au-delà, rien du tout.

A l’accélération, on ressent tout de même le couple bien plus présent, avec une réactivité à la poignée des gaz vraiment appréciable, et ce sans que le moteur ne prenne beaucoup de tours…

C’est d’ailleurs ce qui me fait penser qu’une petite malossisation de ce 250, du style vario+embrayage, devrait lui permettre d’accrocher des maxiscoots 400 (bien plus lourds) aussi bien au démarrage qu’à l’accélération, jusqu’à 120 km/h peut être, en faisant tourner le moteur un poil plus vite…

Le son rauque du mono 250 est bien sympa et change du bruit de moteur électrique du 125, sans être agressif non plus. Je suis d’ailleurs curieux d’entendre ce que donnerait ce pot avec 6000-8000kms de roulage…

Le moteur du modèle essayé n’était pas rodé (120 kms quand nous l’avons pris), mais j’ai quand même pu accrocher un 145 km/h compteur sur le plat.

A coté, Cam sur mon Xmax 125 plafonnait à 125 km/h compteur du 125 et compteur du 250.

En rentrant à la concession, sur la 4 voies, je double (je devrais dire : je dépose ou laisse sur place ) un burg 125 et un majesty 125 à 145 km/h compteur, qui finissent par me rejoindre devant la concession, les yeux ébahis. L’un des conducteurs m’interpelle pour me dire : « qu’est ce qu’il avoine le Xmax !!!! ».


Je me suis bien gardé de leur dire qu’il s’agissait du 250, et pas du 125, vous pensez bien…

Dernière modification par trebila ; 22/02/2007 à 17h32..
trebila est déconnecté