Club-ScooterGT.com - Afficher un message - Drogues et conduite
Discussion: Drogues et conduite
Afficher un message
Vieux 10/01/2010, 22h37   #24
Gilles77
Road-Trotteur
 
Avatar de Gilles77
 
inscrit le 22/07/2009
de La Ferté Sous Jouarre 77
Black Pearl & City-X

Messages: 13390

Pouvoir de réputation: 8514
Gilles77 est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !Gilles77 est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !Gilles77 est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !Gilles77 est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !Gilles77 est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !Gilles77 est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !Gilles77 est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !Gilles77 est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !Gilles77 est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !Gilles77 est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !Gilles77 est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !


[QUOTE=****;347076]Euh, Gilles,... le shit est légal aux Pays-Bas! Son commerce est strictement encadré, mais il est parfaitement légal.[QUOTE]

Désolé d'être en désaccord avec toi, mon ami : aux Pays-Bas, l'usage et la revente de cannabis sont autorisés mais non légalisés ; il peut être acheté dans les coffee shops, des magasins ayant une licence spéciale pour ce commerce.
La loi n'interdit pas la consommation et si la consommation dans les endroits privés est tolérée, celle dans les lieux publics est soumise à une réglementation plus stricte : pas de trouble à l'ordre public, pas de consommation en présence de mineurs (écoles, transports publics). De plus, les maires peuvent prendre des arrêtés interdisant la consommation de produits stupéfiants dans la rue.
Il est faux de penser que la police n'est pas répressive à ce sujet aux Pays-Bas, même si il existe une tolérance jusqu'à cinq grammes.
Concernant la culture et jusqu'à cinq plants, elle est considérée au même titre que la consommation personnelle. Au-delà, l'amende est de vingt-cinq euros par pied.


[QUOTE=****;347076] Quant aux USA, il est légal dans une bonne dizaine d'états américains pour des raisons "médicales" (et dépénalisé au Massachusetts). Ce qui veut techniquement dire qu'il faut au minimum avoir souvent mal au dos ou un truc du même style pour pouvoir en acheter, mais dans la pratique, il faut juste savoir quoi dire au docteur qui signe la carte permettant d'en acheter.[QUOTE]

Aux États-Unis, sauf erreur, la principale loi est le Marijuana Tax Act qui date de 1937 ou 1939, et qui est la réunion de plusieurs autres lois votées dans différents États américains. La prescription médicale de marijuana sur ordonnance est autorisée dans certains États comme la Californie, uniquement réservée aux cancereux, si je ne me trompe pas. Les Cannabis Clubs sont réglementés et licenciés par les autorités fédérales, ces clubs i ont pignon sur rue et sont les seuls endroits où le cannabis est autorisé à la vente, la consommation peut se faire sur place ou bien à domicile.Pour le Massachusetts, je ne sais pas.

Citation:
Envoyé par **** Voir le message
Le cannabis (shit et l'herbe) est la drogue la plus consommée au monde et l'immense majorité des utilisateurs sont des gens normaux et responsables qui ont un boulot, une vie de famille, qui payent des impôts et qui contribuent normalement à la société. Il n'y a pas la moindre espèce de preuve que le fait de fumer un cône occasionnel conduise à des drogues dures (sauf à l'alcool qui lui, est une drogue dure), c'est du pur bullshit gouvernemental.
Il va sans dire que cette consommation s'entend à titre privé et exclut bien entendu le commerce de stupéfiants ainsi que la conduite sous l'influence.
Je suis d'accord. C'est un argument qu'on employait dans les années 80/90 lorsqu'on a commencé a faire de la prévention du cannabis. Par la suite, il a été effectivement démontré le contraire par des études médicales. Maintenant on serait plutôt enclin à dire que l'usage de cannabis peut favoriser la rencontre avec d'autres produits plus dangereux lors de "réunions festives diverses" et que certains peuvent être tentés par de nouvelles expériences d'association. Ceux qui ont une faiblesse psychologique, connue ou pas, prennent alors des risques de se faire accrocher par le produit.
Gilles77 est déconnecté   Réponse avec citation