Afficher un message
Vieux 23/11/2009, 08h11   #15
pascaloo
Habitué
 
Avatar de pascaloo
 
inscrit le 19/08/2009
de Rotomagus
Un paquebot

Messages: 792

Pouvoir de réputation: 518
pascaloo se dirige vers la planète Marspascaloo se dirige vers la planète Marspascaloo se dirige vers la planète Marspascaloo se dirige vers la planète Marspascaloo se dirige vers la planète Marspascaloo se dirige vers la planète Marspascaloo se dirige vers la planète Marspascaloo se dirige vers la planète Marspascaloo se dirige vers la planète Marspascaloo se dirige vers la planète Marspascaloo se dirige vers la planète Mars
Icon14

Salut

Après 200 km effectués au guidon de ma nouvelle monture, je sais que j’ai fait le choix.

Voici un récapitulatif de mes impressions :

Finition et aspects pratiques
La finition est bonne. Pour avoir déjà démonté une partie de la carrosserie pour changer ces horribles lampes oranges, il faut se méfier au remontage de ne rien oublier : aïe trop tard c’est cassé . Les rangements sont corrects et tous mes casques rentrent 2 par 2 s’entend. J’adore l’ouverture du coffre par plip. Le tableau bord est agréable et distille toutes les infos nécessaires. J’aurais aimé avoir la consommation moyenne disponible

La position à bord (taille du « pilote » 1,85m)
Agréable, surtout les jambes en avant. Au début la selle semble trop dure , puis au fil des kilomètres on ne s’en soucie plus. Les rétroviseurs sont nuls car les tige trop courtes. Je regrette le SWING avec ses rétroviseurs fixés sur le carénage.

Le moteur
C’est un moteur que je qualifierai de «rond ». C’est totalement subjectif mais il vit par rapport aux essais d’autres machines que j’ai pu faire (TMAX, SW-T400, Burgman400) . Malgré le rodage , il a une bonne « patate » qui donne en vie d’ouvrir. Il permet de vérifier l’adage qui dit qu’il ne faut pas se fier à l’eau qui dort. Les vibrations ne sont jamais désagréables car il n’a pas de phénomène de résonance. Notez qu’on les ressent plus les pieds à plat. La mise en roue libre se fait sous les 20 km/h et on peut rouler sur un filet de gaz le tout sans à coup. Je reveindrai sur le forum pour la consommation.

La tenue de route
L’engin est très joueur (beaucoup moins que le SWING que je regrette un peu sur ce point mais on ne joue pas dans la ) . Sur route sèche et aux allures légales, le Sat500 tient le cap imposé sans effort et le faible encombrement permet de se faufiler en ville. Sur chaussée mouillée, les pneus neufs imposent de rouler en mode lopette. De toute façon, 30 ans de passé motocycliste m’ont appris qu’il fallait toujours rouler en mode lopette sous la pluie. Il n’y que dans ma jeunesse que je m’aventurais aussi sous la neige.

Le freinage
L’ABS ne s’est pas encore déclenché. C’est vrai que la poignée semble dure mais la puissance renvoyé par l’assistance est dosable. Le moteur électrique est un poil bruyant mais on fini par l’oublier.

Conclusion
Je pense que c’est une machine que je garderai longtemps
pascaloo est déconnecté