Discussion: Le périph !
Afficher un message
Vieux 09/11/2009, 17h04   #113
Tibiglout
Pilier de Club
 
Avatar de Tibiglout
 
inscrit le 10/04/2009
de Lyon
Black ER6n

Messages: 3933

Pouvoir de réputation: 609
Tibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de Mars


Je m'auto quote, message du 05/11

J'ai failli poster ici de matin.

Mes frayeurs que j'ai pu ressentir jusqu'alors ne valent rien face à mon expérience de ce matin, j'étais à deux doigts de changer de pantalon, déféquant lamentablement dans mon costard...

Périphérique : Acte 1 :
Je roule tranquille, respecte les distances de sécurité. Le mec qui ouvre l'interfile conduit comme un cul (ou alors a une moto avec des freins surpuissants et en a pris l'habitude, donc quand il freinouille, toute la file pile, debout sur les freins...).
Voyant cet accordéon, je me tiens vigilant. Ca freine, je freine. Ca ouvre la poignée, j'ouvre et ... ça pile à nouveau ! Le 50cc devant moi freine trop tard et trop fort, je ne freine pas de façon suffisante puisque je me crois encore en phase de prise de vitesse, on va taper ! Par je ne sais quel réflexe, je me retrouve à faire un écart pour caler ma roue avant juste à côté de sa selle, le mec n'a rien vu.

Je suis un peu refroidi, je me range un peu et laisse passer quelques 2 roues.

Périphérique : Acte 2 & presque épilogue

Je suis maintenant tranquille dans l'interfile. Un ******* ne veut pas se serrer à gauche et mord ostensiblement sur la partie interfile. Un motard le lui fait remarquer gentillement, le mec ne change rien à son comportement. Je suis à sa hauteur et attend qu'il se range pour passer.

A ma droite, voie centrale, un Ford Cmax. J'ai vu les yeux du conducteur, qui m'a vu, fait attention à moi et sert un peu à droite. J'avance pour passer.

Et là, un ******* sur la file de droite décide de forcer le passage du Cmax. Mais en forçant autant, il manque de le percuter.
Le conducteur du Cmax n'a qu'une option, donner un violent coup de volant à gauche pour l'éviter.

Sauf qu'en faisant cela, il m'offre trois options :
-Taper le con à gauche
-Le taper à droite
-Servir de steack haché dans un hamburger motorisé...

Je choisis en une fraction de seconde de le taper lui. Après, c'est encore du domaine du réflexe. Je ne sais pour quelles raisons j'ai incliné mon scooter, mais ça m'a sauvé de la chute. Je suis venu donner un petit coup d'épaule (renforcée par le Bering) dans la portière passager et mon corps a servi de coussin, là où le choc voiture-scooter m'aurait éjecté sur l'autre bagnole.

Tout ça en freinant (pas en pilant) puisqu'en phase d'accélération, j'approchais les 70km (pour me sortir des griffes du con de gauche).

Un motard a fait un signe au mec de gauche, celui-ci a sorti son bras mon nous offrir son plus beau bras d'honneur.

Ensuite, j'ai compris ce qu'était le mode lopette, j'ai roulé très tranquille jusqu'au boulot.
Tibiglout est déconnecté