Club-ScooterGT.com - Afficher un message - Gilet fluo pour les pilotes de 2RM!
Afficher un message
Vieux 01/11/2009, 23h05   #74
mapi
Incontournable
 
Avatar de mapi
 
inscrit le 23/07/2009
de TDCDBDM
une rouge qui claque

Messages: 7858

Pouvoir de réputation: 6334
mapi est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !mapi est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !mapi est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !mapi est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !mapi est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !mapi est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !mapi est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !mapi est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !mapi est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !mapi est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !mapi est en escale sur Prométhée (sur les anneaux de Saturne) !


J'ai également un gilet jaune dans le coffre du scooter...et s'il m'arrive d'être en panne de nuit sur n'importe quelle route, il me sera bien utile. Je ne trouve pas du tout ridicule l'idée de l'enfiler en permanence. Je me demande juste si trop de gilet jaune ne tuerait pas le gilet jaune ? En d'autres termes, si l'on prend l'exemple de la région parisienne et vu le nombre de "motocyclistes" (ou MPétards ) il y aurait du fluo partout.
D'un autre côté il est certain que nous ne sommes pas très visibles, certaines BAR non plus, mais elles elles ont une carrosserie autour des occupants. Nous nous sommes un peu "tout nu" non ?

Le seul problème en France c'est que nous nous retrouvons à obliger systématiquement pour faire quelque chose. Prenez les entreprises par exemple. Si elles n'obligent pas les ports d'équipements de sécurité ad hoc elles sont punissables. Donc elles obligent, et forcent via sanction si n"nécessaire, leurs salariés dont beaucoup pensent que "cela ne sert à rien"...jusqu'au jour où (toujours l'éternel problème). Et si le salarié ne suit pas le règlement dument stipulé et a un accident....c'est le chef d'établissement qui est responsable !

Nous sommes dans la dé-responsabilisation totale. Nous ne voulons pas être forcés de...mais nous nous retournons contre autrui (autorité supérieure) si accident. Demandez donc aux maires des communes qui se retrouvent devant les tribunaux parce qu'un arbre est tombé sur quelqu'un par jour de grand vent ! Demandez donc aux automobilistes qui prennent la route en masse alors que la météo avait annoncé tempête de neige et fortement déconseillé de sortir sauf nécessité absolue. Et je suis bloqué sur l'autoroute depuis X heures, mais que font les autorités ? Mais ils auraient pu prévoir , non ? (ben oui, ils auraient du interdire la neige ! )

Et voilà, nous nous retrouvons devant une obligation potentielle supplémentaire parce que collectivement nous refusons le risque et individuellement nous abhorrons les contraintes . L'homme (et la femme) est un insatisfait notoire (ou bien serait-ce une particularité tout franchouillarde ?)
mapi est déconnecté