Discussion: Trombinoscope
Afficher un message
Vieux 02/10/2009, 15h29   #240
Tibiglout
Pilier de Club
 
Avatar de Tibiglout
 
inscrit le 10/04/2009
de Lyon
Black ER6n

Messages: 3933

Pouvoir de réputation: 609
Tibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de Mars


J'me sentais moins mis en valeur... Plus vulnérable puisque plus moi.
On voyait davantage de fragilité, et une candeur émouvante également. C'est un portrait de moi très personnel, mais qu'il est difficile d'assumer sans corriger les petits défauts qui le rendent dérangeant.

C'est d'ailleurs étrange que tu dises le préfére à celui retouché, parce que d'habitude, on me laissait entendre que le photoshopage me donnait du caractère, un air un plus viril et sur de moi.

Sans vouloir faire de la psychologie de comptoir, l'interprétation de la photo non retouchée montre malgré tout une vraie profondeur d'âme, voilée par un air mélancolique ou supérieur qui tend à me faire mal aimer de certain. La prise de risque est trop forte de ne laisser que cette image, je lui préfère donc ce cliché polissé d'un moi plus politiquement correct.

Mais que tu me préfères comme ça kitty, et bien, ça me touche, tout simplement. Ca me donne des véléités de t'emmener faire le tour du monde en bateau, toi et moi, loin de photoshop et du mensonge numérisé. Nous rirerions de nos photos truquées en hurlant à tue tête la vérité de nos âmes.
On pourrait se nourrir de poissons fraîchement pêchés, contemplant les reflets de nos corps dans l'eau lisse et bleutée des lagons asiatiques. On pourrait laisser la coque dériver selon son gré dans l'écume de vagues trop douces pour nous importuner, trop occupés l'un l'autre à se contempler des heures durant. Et de nos peaux hâlées laisser la chaleur s'exprimer, tout notre être en fusion de goûter le paradis en avant première.
Je serais ta raison de vivre et tu serais mon graal quotidien. Chaque seconde passée au soleil de notre bonheur serait l'elixir d'un bonheur capable de satisfaire le monde entier.

Vivant pour nous, tout le bonheur du monde ne sous suffirait pas, j'ai faim d'aventures et soif d'émotions, demain je t'attendrai, et pas photoshopé.
Tibiglout est déconnecté   Réponse avec citation