Club-ScooterGT.com - Afficher un message - Prendre un virage en moto !
Afficher un message
Vieux 08/09/2009, 09h35   #28
micm
Invité
 

Messages: n/a

en complément cet article

tres interessant et succint - tres bien fait :

Source Comment prendre un virage à moto ? | Le Blog de Motoservices

Citation:
FABRICE S’EST RENDU COMPTE QUE JUSTE APRÈS LE PERMIS, IL NE SAVAIT PAS PRENDRE UNE COURBE RAPIDE…



Fabrice se pose une question primordiale en matière de conduite moto : comment prendre un virage. Et comme il n’est pas satisfait de sa méthode, il nous a demandé des informations, renseignements et conseils sur la manière de s’y prendre. Nous avons pris le temps de la réflexion, et voici notre réponse.
Fabrice : “Je suis débutant en moto (j’ai eu mon permis la semaine dernière. Je suis parti en balade ce week-end avec mon ER-6 et j’ai remarqué que je ne savais absolument pas piloter une moto : c’est OK en ville mais dès qu’il faut prendre un virage, je brouillonne : j’ai la sensation que si je penche la moto, je vais partir en glissade.”

Voici qui est assez symptomatique de ce que nous ne cessons de vouloir faire remarquer aux pouvoirs publics : le permis de conduire n’est que le permis de rouler, il n’est en aucun cas un enseignement suffisant pour convenir à tout type d’usager de deux roues. On n’apprend que rarement à rouler à vitesse suffisante sur route (un virage pris à 90 km/h par exemple…) et l’on compte donc sur l’auto apprentissage ou pire encore sur la sélection naturelle pour faire le tri entre ceux qui sauront tout de suite tourner et les autres…

Tous auront pourtant suivi la même formation, mais c’est à croire que nous ne sommes pas tous égaux devant la courbe. En ce qui concerne votre impression, elle est intéressante. D’une part, il faudrait vérifier que les pneus sont bien rodés (c.à.d que la paraffine qui le protège lorsqu’il est neuf est bien partie et ce ailleurs que sur la bande centrale du pneu), d’autre part il serait peut être bon de vérifier la pression des pneus. Trop ou pas assez de pression peut entrainer de très mauvaises sensations sur l’angle et notamment celle de glisser…

Si tout va bien de ce point de vue, vous serez déjà bien plus rassuré et en meilleure condition psychologique. Il faut savoir que les pneumatiques moto sont conçues pour prendre de l’angle. Elles sont donc en mesure d’adhérer même avec une faible surface de gomme en contact avec la route. Ce qui peut entraîner une mauvaise sensation, ce peut être :

- Une crispation importante sur le guidon, donc un verrouillage trop important de la direction. La solution : relacher les épaules, débloquer les coudes et poser :les mains sur le guidon de manière souple. Il faut de toutes manières être détendu au guidon, le moindre raidissement se ressent immédiatement sur la conduite, surtout en virage. Soyez Zen !

- Une mauvaise position du corps. N’oubliez pas qu’un virage se prend avec le corps. C’est en fonction de la manière dont vous placez le poids du corps que vous allez tourner. Chaque partie de votre anatomie (ou presque) doit contribuer à prendre le virage. Sans y réfléchir, vous allez avoir les pieds qui vont pousser sur les repose pieds, les genoux qui vont soit serrez le réservoir, soit s’en écarter (celui à l’intérieur du virage), puis on remonte dans les cuisses qui vont commander les jambes. Le fessier, bien calé sur la selle (voir la demi selle, si l’on choisit de sortir une fesse toujours à l’intérieur du virage), a son importance.

Soit on guide la moto au bassin, la laissant pencher en accompagnant le mouvement et en gardant le buste droit (très classe !), soit on opte pour un accompagnement plus important, auquel cas le buste penche également à l’intérieur du virage en même temps que l’on joue du coude “lâche” pour aller chercher un peu plus encore la courbe. La moto est une question de physique.

On déplace les forces en mouvement et l’on cherche le meilleur équilibre. A vous de voir comment faire. Vous pouvez commencer par un simple slalom dans un endroit désert. Il est important d’appréhender le mouvement et de ne pas se formaliser. Il n’existe pas de manière universelle de conduire une moto : il faut trouver celle qui nous permet de nous sentir le mieux possible et vérifier qu’elle est bien efficace et en accord avec votre moto.

Globalement, le but et de poser au mieux la moto sur le sol. Il ne faut pas craindre l’angle tant que la route est propre, tant que l’on ne fait rien frotter et tant que l’on est à l’aise, que la trajectoire imposée est bonne. Une moto est faite pour pencher, qu’on se le dise, c’est la seule manière qu’elle ait de prendre un virage. S’il n’y a pas de truc miracle pour prendre un virage, ni de méthode ultime, il existe par contre des petits trucs, comme ceux que nous venons de donner. Pensez à bien placer le poids de votre corps, à bien placer la moto, à bien vous sentir et à être décontracté. Le plus important ? le paramètre qui conditionne beaucoup des réactions ? Le regard !


- Le regard mal placé. Comme vous le savez, mais comme il est également impossible de s’en rendre compte ou même de savoir où le placer exactement, le regard guide la moto. Il faut comprendre par là que le fait de placer les yeux au bon endroit, de balayer la route du regard et surtout d’anticiper permet inconsciemment de placer son corps en conséquence. Ce balancier naturel assure notre équilibre, d’où l’intérêt de lui transmettre les bonnes informations.

Pensez donc à commencer par tracer mentalement la route en la suivant du regard, et à anticiper un virage au lieu de l’appréhender. Éliminez un maximum de cause de doute et de peur, adaptez donc également votre vitesse à ce que vous êtes en mesure de percevoir.

- N’ayez pas peur de frotter ! L’une des principales craintes (ou surprise) quand on penche à moto, c’est de sentir les repose pieds lécher la route. Quand ça frotte, ça fait peur, on se raidit, on relève la moto et… On rate son virage. Frotter n’a rien de mal. “Ce n’est pas grave”. Du moins sur un roadster ou une basique. Sur un sportive, cela peut le devenir, surtout si l’on n’est pas sur piste ! Bref, ne craignez pas de prendre de l’angle, même si quelque chose touche par terre. Il vous reste généralement de la marge, et ne vous inquiétez pas, “ça va passer”.
“D’autre part, quelle doit être la position du guidon : contre braquage ou vers l’intérieur ?”
Difficile de répondre. Tout dépend de la vitesse, mais il vaut pieux raisonner en terme de ressenti que de mots quand on roule à moto. A trop vouloir conceptualiser, on en arrive à tellement réfléchir et se poser de questions que le temps de prendre une décision, le virage est passé… Lorsque vous aurez acquis un peu de souplesse au guidon, quand vous aurez pris de l’assurance, vous n’aurez pas besoin de réfléchir au braquage/contre braquage. le contre braquage intervient pour compenser la force que l’on fait intervenir pour faire tourner la moto. Plus il y a de vitesse, plus il faut équilibrer.

Ceci dit, le guidon n’est pas le seul à intervenir, et comme dit précédemment, l’appui sur les repose pieds et la manière de tenir la moto entre les jambes a également une grande importance.

Travaillez votre position de conduite et surtout votre naturel. Conduire est une expérience, certes, mais c’est au niveau des réflexes et des acquis que l’on pilote une moto.

Intégrez les bases, testez les réactions, bref, prenez le temps d’analyser ce qui va et ce qui ne va pas et n’hésitez pas à poser vos questions. Le plus simple, c’est encore l’exemple par la pratique. Vous avez donc la possibilité de demander à ce que l’on vous suive ou encore à ce que l’on vous prenne comme passager sur votre propre moto pour assimilier des sensations et vous aouvrir à une critique constructive.

Attention toutefois, tous les conseils ne sont pas bons ni bons à prendre

“2ème question : je me suis renseigné sur les stages de perfectionnement et notamment le stage Monneret : je vise une date en Octobre.
Est-ce que vous pensez que cela me sera utile ou c’est trop tôt ? Est-ce que mon ER-6 est suffisante pour participer à un tel stage ?”

Tout complément de formation est utile ! Il n’y a jamais de formation prématurée en matière d’apprentissage de la conduite. Vous l’avez deviné, la pratique continuelle de la moto renforce les acquis et met face à de nombreuses situations. Il est donc important de tester ses réactions et de prendre conscience de ses lacunes avant de vous lancer sur la route.

Plus vous serez corrigé tôt dans vos approximations de conduite, plus vous pregresserez rapidement et plus augmentrez vos marges de sécurité. Votre démarche est excellente et nous ne pouvons que vous félicité pour cette initiative. Quant à savoir si la ER-6 suivre, il n’y a aucun doute là dessus.

C’est une excellente moto dont la polyvalence et les qualités dynamiques ne sont plus à démontrer. Elle est excellente sur route, bonne sur piste, et a cette faculté de mettre très à l’aise ses conducteurs, de leur faciliter la vie et les sensations. N’ayez crainte ! Vous avez fait le bon choix.

La ER-6 est maniable, légère, agréable et stable, bref, elle a toutes les qualités requises pour permettre de progresser, et ce d’autant plus qu’elle est en mesure de s’adapter au niveau de son conducteur.

N’hésitez pas à revenir vers nous une fois que vous aurez effectué votre stage (et même avant). Faites nous même un petit reportage au passage, avec un compte rendu qui pourra aider les autres conducteurs et conductrices en mal de pratique. Ce qu’il y a de bon à moto, c’est que l’expérience est comme la route : on la partage !
en bas de cet article d'autre articles interessants sur le site de MOTOSERVICES tels que :

Citation:
Conseils aux débutants
La technique de contre braquage à moto
Quelques conseils de pilotage
Les erreurs de débutant (à quoi faire attention et comment les éviter)
Motosécure vous présente le virage en image et en animation : http://www.motosecure.be/defaut.php?des=4030
Le “pourquoi du comment” faut-il prendre l’angle à moto, en explications scientifiques et en image : http://www-reynal.ensea.fr/moto/Pour...rendre_de.html
Maitre aérateur - je l'ai fait donc t'es tranquille

Dernière modification par micm ; 08/09/2009 à 09h47..