Club-ScooterGT.com - Afficher un message - Orage et Scooter
Discussion: Orage et Scooter
Afficher un message
Vieux 23/07/2009, 15h38   #20
satelis 45
Membre addict
 
Avatar de satelis 45
 
inscrit le 15/10/2008
de 45 La ferté St Aubin
Satelis Urban 400 Noir

Messages: 1219

Pouvoir de réputation: 35
satelis 45 est dans le carré VIP du Clubsatelis 45 est dans le carré VIP du Clubsatelis 45 est dans le carré VIP du Clubsatelis 45 est dans le carré VIP du Clubsatelis 45 est dans le carré VIP du Clubsatelis 45 est dans le carré VIP du Clubsatelis 45 est dans le carré VIP du Clubsatelis 45 est dans le carré VIP du Clubsatelis 45 est dans le carré VIP du Clubsatelis 45 est dans le carré VIP du Clubsatelis 45 est dans le carré VIP du Club


j'ai trouvé ceci sur un forum de geologie et nature

Citation:
Il y a plusieurs points différents dans ta question.

1- Une moto n'est pas "protégée" de la foudre par le fait que les pneus ne soient pas conducteurs d'électricité.
Une voiture ne l'est pas non plus.

Simplement, la carrosserie de la voiture joue le rôle d'une "cage de Faraday" (principe selon lequel l'électricité de la foudre s'écoule à la surface des objets qu'elle rencontre), qui va protéger ses occupants des conséquences de la foudre. Il n'empêche que la voiture aura été foudroyée et sera incapable de poursuivre sa route.

La moto ne comportant par définition pas de carrosserie, le motard ne sera pas protégé en cas d'impact par un éclair.

2- Les pneus sont d'autant moins protecteurs qu'ils sont mouillés.
On sait tous que l'eau est conductrice. Or la foudre tombe en général au cours d'orages accompagnés de pluie, souvent battante. Un pneu trempé de partout sera conducteur, de même que les vêtements du motard.

3- La probabilité de se trouver foudroyé en roulant à moto sous un orage reste toutefois très faible. Il faudrait pour cela que le motard soit le point culminant dans la zone où la foudre pourrait "tomber" (en fait, monter), donc qu'il n'y ait aucune habitation, aucun arbre, aucun poteau...

4- Même sans être frappé directement par un éclair, un motard peut se trouver électrocuté plus ou moins fortement lors d'un impact de foudre.

Pour schématiser, la foudre est une gigantesque étincelle qui jaillit d'un nuage chargé d'électricité pour atteindre un point situé à la surface du sol.

On peut l'assimiler à un gigantesque court-circuit avec des valeurs électriques extrêmement élevées : tension moyenne de la décharge de 100 millions de volts, intensité moyenne de 20.000 ampères.
La puissance instantanée est équivalente à plusieurs tranches de centrales nucléaires !

Lorsque la foudre frappe, le courant diffuse à la surface du sol un peu à la manière des ronds provoqués par une pierre qu'on lance dans l'eau.
Du fait de la résistivité du sol, cet écoulement de courant génère une montée en potentiel électrique de tout objet, être humain ou pas, en contact avec le sol.

L'arc électrique de la foudre est assimilable à une gigantesque antenne radio de plusieurs kilomètres de long.
Cette antenne génère des ondes électromagnétiques de très forte amplitude, tant et si bien que tous les objets métalliques (comme une moto) situés à proximité du canal de foudre sont "portés sous tension" par le phénomène de l'induction électromagnétique.

5- Reste que, sans compter le danger potentiel d'être foudroyé, rouler à moto sous l'orage comporte un certain nombre d'inconvénients:
- se trouver mouillé (faute d'une bonne tenue de pluie) et donc se refroidir très vite ;
- très mauvaise visibilité ;
- peu d'adhérence, revêtement glissant.

Bref, si tu ne sens pas sûr(e) de toi, autant éviter !
__________________
Satelis 400 => 12600 Kms de bonheur
satelis 45 est déconnecté