Club-ScooterGT.com - Afficher un message - ATTENTION : Projet de loi Loppsi
Afficher un message
Vieux 18/07/2009, 12h24   #48
chrislibre
Membre addict
 
Avatar de chrislibre
 
inscrit le 21/05/2009
de 72000 le mans
xevo 125

Messages: 1266

Pouvoir de réputation: 11
chrislibre à un bon karma au Clubchrislibre à un bon karma au Clubchrislibre à un bon karma au Club
un ptit exemple sure se qu'il ont obtenu (eux et d'autres bien sur)
je roule pas pour eux non plus mais il y a quelques choses interressantes

Fédération française des motards en colère

Les victoires [modifier]
  • Le retrait de la vignette moto (près de trois fois le prix de la vignette auto) deux ans après son instauration.
  • La réforme du permis moto, ostensiblement orienté anti-gros-cubes jusqu'en 1984[9]
  • La création des commissions R.E.A.G.I.R[10].
  • La diminution de 40 % du tarif des péages autoroutiers appliqués aux motos, les autoroutes étant préférables pour des raisons de sécurité (4 à 7 fois moins accidentogènes)[11]
  • La baisse des tarifs d’assurance consécutive à la naissance de la Mutuelle des motards[11]
  • La reconnaissance de la place des deux-roues motorisés comme moyen de transport alternatif, avec leur exclusion de la circulation alternée en cas de pollution[11]
  • La mise en place des M. Moto[12] dans chaque département au sein des DDE, notamment pour améliorer le réseau routier
  • Le doublement des rails de sécurité pour éviter l'effet guillotine[13]
  • La création d’un label de qualité sur les antivols moto avec l’AFNOR pour permettre à chacun de se protéger du vol[11]
  • L'obtention d'un amendement[11][14] limitant l'impact sur les particuliers de la loi relative à la sécurité et au développement des transports [11] de 2005 punissant de 2 ans de prison et 30 000 euros le débridage d’une moto par un concessionnaires .
  • La mise en place de Relais Motards Calmos lors des grands évènements motocyclistes. Les bénévoles de la FFMC animent ces relais [15][16][17] où les motards font une pause pour se restaurer, se reposer ou faire de petites réparations mécaniques dans le but d'améliorer leur sécurité et de faire retomber l'adrénaline. La Direction de la sécurité et de la circulation routière et la FFMC ont d'ailleurs signé une charte afin de définir les modalités des Relais[18].
  • Intervention en milieu scolaire (collèges et lycées) afin de sensibiliser les élèves au port d'un équipement adapté et à un meilleur comportement sur la route.
  • Le retrait du projet d'obligation d'allumage des feux de croisement le jour des automobiles[19], à cause de la déresponsabilisation de l’automobiliste et du fait que les usagers les plus fragiles (piétons, cyclistes, utilisateurs de deux-roues motorisés) seraient moins visibles et ne bénéficieraient pas d'une telle mesure.
  • Le retrait[réf. souhaitée], en mars 2009, de la procédure V.E. pour les deux-roues motorisés ainsi que l'obtention d'une concertation avec les pouvoirs publics à travers le grenelle du deux-roues motorisé dont la réunion préparatoire aura lieu le 05 juin 2009[réf. souhaitée].
Les échecs [modifier]

Parmi les actions menées, certaines n'ont pas porté de fruits :
  • Le refus du permis de conduire à points annoncé comme la solution pour réduire l'insécurité routière;
  • Le refus du contrôle-sanction automatisé : La FFMC y est opposée[20] car elle estime que l'automatisation de la sanction est contraire au principe de la présomption d'innocence et porte atteinte aux libertés individuelles de chacun[21].
Les négociations en cours [modifier]
  • La TVA à 5,5 % sur les casques et les équipements de sécurité[22], parce que ce sont la seule carrosserie des motards, que certains sont obligatoires, qu'ils sont toujours taxés comme des produits de luxe tandis que l'équivalent automobile (ceintures de sécurité, airbags, ...) bénéficie déjà d'un taux réduit.
  • L'annulation de l'interdiction de circulation dans le futur tunnel de l'A86[23].
  • La création ou l'ouverture de circuits gratuits ou peu chers en France, pour obtenir des conditions optimales de sécurité et des espaces possible de formation, très réduits à l’heure actuelle [24],[25],[26],[27]
  • L'autorisation de remonter les files de véhicules et l'utilisation des voies de bus sous conditions de sécurité[28],[29]
  • Lutte contre la disparition progressive de la classe 5 des tarifs d'autoroute.
  • Refus d'un contrôle technique pour les motos, car des modifications destinées à améliorer la sécurité (durites aviation, phares…) pourraient les rendre hors-la-loi, et beaucoup roulent avec des motos de collection sûres mais non reconnues. De plus, les statistiques [30] prouvent que l’état de la moto n'est pas en cause dans 99,3% des accidents et l'ONISR a publié un rapport[31] en février 2007 sur le contrôle technique automobile qui déclare que celui-ci n'a eu aucun effet sur l'accidentologie.
  • Sensibilisation des candidats au permis de conduire aux autres catégories de véhicules et apprentissage des particularités d’un deux-roues. (L'AFDM propose dans ce but un stage de sensibilisation de dix heures[32].)
  • Amélioration de l'éducation et de la formation à la conduite. Le BSR est un première étape dans ce sens.
  • Supprimer la loi de 1986 sur le bridage des machines à 73,4 kW (106 cv), dont l'inutilité est officiellement reconnue[33], conformément aux lois européennes[34] et ainsi laisser la puissance des motocyclettes telle qu'elle est à la sortie des usines
__________________
boiteux mais de nouveau sur ma monture apres 3mois et demi
chrislibre est déconnecté