Afficher un message
Vieux 03/07/2009, 16h40   #188
Tibiglout
Pilier de Club
 
Avatar de Tibiglout
 
inscrit le 10/04/2009
de Lyon
Black ER6n

Messages: 3933

Pouvoir de réputation: 610
Tibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de MarsTibiglout croise des soucoupes volantes autour de Mars


480 km compteur aujourd'hui.
J'ai passé les 8000 tours à 3-4 reprises pour voir un peu ce qu'il a dans le ventre mon Xevo. A 80 km/h compteur, on sent la bête stable et sécurisante. La bulle d'origine me convient pour le moment, le vent ne m'ennuie pas plus que ça.
J'ai toujours aussi peu d'affection pour les sections pavées, qui me font être bringbalé sur ma selle et vont même jusqu'à faire tomber la boîte à outil dans le coffre ! Pas cool.
Sinon, j'ai encore quelques difficultés à trouver le réglage optimal de mes rétroviseurs. Soit je vois bien ce qu'il se passe juste derrière mon cul, mais je vois aussi en partie mes bras; soit je vois bien au loin ce qu'il se passe, mais je ne sais pas qui est dans mon pot d'échappement... Chiant.
Pour le reste, plusieurs frayeurs:
-freinage d'urgence suite à un refus de priorité à droite offert par une jolie moto jaune. Freinage sec mais bien équilibré, le scoot reste droit et contrôlable. La moto s’excuse, mais c’est super dangereux…
-attention les bus, taxis, scoots enervés (bcp de Tmax qui font pencher le scoot à 45° à gauche puis à droite en te rasant le plus près possible avec leurs manches courtes et le modulable détaché et ouvert) Ces véhicules ferment la porte en remonte-file, déboîtent sans clignotants etc... Un plaisir.
-j'ai grillé un feu et j'ai refusé une priorité à droite, une jeune fille en scooter m'ayant vu m'a simplement fait un sourire tandis que je m'excusais. Agréable de pas se faire engueuler, mais frayeurs a posteriori en se disant que ça n'aurait pas été pareil avec une BAR lancée à pleine vitesse.
-attention les bandes blanches et attention les chaussures qui glissent quand on s’arrête au feu. Encore plus s’il y a des gravillons sur l’extérieur de la chaussée. Ca m’a valu de feindre un renversement de scoot’ avec le pied gauche qui s’envole…
-attention les piétons, ça traverse n’importe où, et sans regarder…
Autrement, là où je mettais 1h à1h30 pour aller au taf, je mets entre 35min et 1h... Toujours sans passer par le périph. Au delà du gain de temps, je redécouvre Paris sous un angle plutôt sympa, (et oui, je suis sur terre et non plus en dessous !) et je ne subis plus mon transport, j'en suis partie active. Finies les somnolences qui te cassent dans un RER bondé où il fait 40°. C’est révolutionnaire et ça permet d’arriver chez soi avec une autre gueule que celui qui est énervé, en sueur et à moitié endormi.
Pour ce qui est de mon matériel :
Le Nolan N103: Ma jugulaire s'est détendue, je n'ai plus de problèmes. Lunettes solaires indispensables et bien pensées, j'arrive à les mettre et les enlever facilement, même à 70km/h (avant un tunnel, ça peut aider de les enlever). Malgré les 32°C d’hier, pas de grandes eaux à l’intérieur. Merci les nombreuses aérations ! Pour le moment, j'en suis content.
En parlant de chaleur, c'est très dur de garder une veste sur le dos avec ces températures plus qu'estivales, je l'entrouvre parfois pour avoir un peu d'air, mais l'effet parachute arrive dans la foulée, ce qui n'a pas pour objet de me rassurer...

Samedi dernier, j'ai fait poser mon tablier suite aux grosses averses de la veille. OK, ça dénature assez franchement le look du scoot'. Ca complique l'accès au vide poche latéral gauche (qui de toute façon est assez mal fini) et ça limite l'intérêt du crochet accroche-sac. Au delà de ça, ça m'a l'air rudement efficace et assez confortable.
Mon seul problème c'est que je n'arrive pas à bien le plier. J'aime varier les positions de mes jambes (repliées au niveau des repose pieds passager, en équerre, et allongées). Avec le tablier, la position allongée est compromise. Ou je marche dessus, ou je dois passer en dessous. Quelqu'un peut-il me dire comment il plie son Tucano ?
Assurance: Filia Maif. J'ai collé ma vignette. Interlocuteurs très sympas et professionnels. Je n'ai pour l'instant que de bons aprioris sur eux. Le conseil est là et les prestations sont délivrées en temps et heure (envoi de l'échéancier, + courriers divers avec post-it pour me faciliter le remplissage...)
Carte grise: Je l'ai ! On peut détacher les trous sur les côtés ?
Sinon, je progresse bien. Commencer en duo m’a permis de prendre conscience de l’impact d’un passager sur la maniabilité du scoot’. En solo, je me sens presque comme sur un vélo. Le poids ne m’impressionne plus, et je le manie assez bien. En duo, ça va aujourd’hui beaucoup beaucoup mieux. Reste que les crispations de ma copine sont toujours présentes, mais ça devrait aller mieux au fur et à mesure. Je n’en suis cependant pas encore à faire du remonte file à deux. Je ressens la perte de maniabilité de façon encore trop prononcée.
A l’arrêt, je peux ranger mon scoot’ sans être monté dessus. C’est con mais au départ je me faisais avoir par son poids. Aujourd’hui, la bête est lourde, mais elle va là où je lui dis d’aller, en marche avant comme en marche arrière : indispensable.

Voilà, c’est à peu près tout ce que j’avais à vous raconter.

Dernier point, une suggestion, qui a peut-être déjà été mise en place par le passé (je n’ai pas fait de recherches). Que penseriez-vous de faire un topic recensant les pompes à essence parisiennes, indiquant éventuellement les tarifs mais aussi la présence ou non de vrai SP95.
Parce qu’à 1,41€ le SP98, les 7 litres font 10€. Et ça, ça me pompe !
Tibiglout est déconnecté