Afficher un message
Vieux 26/05/2009, 20h12   #1
CritoF
Admin-TooMuchWork
 
Avatar de CritoF
 
inscrit le 20/10/2007
de Interfile land ;)
Honda CBF Mimile F

Messages: 19408

Pouvoir de réputation: 5115
CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !


Eek chasse aux moucherons dans le S-O

Les booster 50 qui font du bruit, moi j'appele cela des moucherons





SOCIÉTÉ La mairie veut mettre les scooters en sourdine - Lot-et-Garonne / Actualité / Villeneuvois - Mardi 26 Mai 2009 - SUDOUEST.COM

Citation:
La mairie veut mettre les scooters en sourdine



Le maire inclut cette opération antibruit dans le cadre de la politique estivale. (Photo « Sud Ouest »)

La chasse au cyclo est ouverte. Cette semaine, la mairie et la police lancent une opération de prévention et de répression des scooters, mobylettes ou motos, trafiqués pour aller plus vite. Ce qui occasionne des vrombissements à réveiller tout un quartier la nuit, à couvrir toute tentative de discussion en terrasse et, donc, à agacer le député-maire Jérôme Cahuzac pour qui ce genre de bruyante démonstration est une « incivilité grave ». « Peut-être moins spectaculaire qu'un vol », mais qu'il faut « combattre ».


Vaste ambition, puisque, les jeunes le disent, la quasi-majorité des cyclomoteurs 50 cc sont débridés pour dépasser les 45 km/h imposés par la loi. Outre le bruit, c'est la sécurité des pilotes qui est en jeu, ainsi que les vols de scooters, qui alimentent les marchés parallèles.


45 à 90 euros d'amende
L'opération est programmée en deux temps. D'abord, la prévention. Pendant les quinze prochains jours, les policiers feront la sortie des établissements scolaires, pour expliquer en quoi modifier son cyclo est gênant, dangereux et illégal.


« Par exemple, dans le cadre d'un accident, l'assurance ne prend pas en charge un cyclo débridé », explique le maire. Les assurances ne jouent pas, dès que l'engin ne correspond plus aux normes du constructeur. Les agents des polices municipale et nationale distribueront un document d'information (intitulé « Ton scooter et la loi »), qui récapitule les amendes : 45 euros pour l'émission de bruit, pour un pot d'échappement mal entretenu ou modifié, idem pour un rétroviseur ou un compteur absents ; 90 euros pour non-port de casque et 54 euros pour l'absence de signalisation. Ainsi, les « kakous » pétaradants ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas. Parce qu'après le 7 juin, fini l'indulgence. Tout scooter en infraction sera verbalisé, voire immobilisé. Et ce, pendant tout l'été.


Une copie de l'amende sera remise aux parents ou au chef d'établissement. La police municipale compte aussi sur les caméras de vidéosurveillance pour identifier l'immatriculation de cyclos suspects.
« Il serait illusoire de croire que nous allons tous les arrêter, mais je pense que nous pouvons arriver à quelque chose d'assez efficace », estime Jérôme Cahuzac. Cette opération, dit-il, est « un point fort de la politique estivale » de la ville.


Selon le chef de la police municipal, Daniel Machillot, le « problème s'aggrave ». Il a fort à faire, face à certains vendeurs qui favorisent les débridages (et risquent 30 000 euros d'amende) ou les kits vendus sur Internet, où fleurissent modes d'emploi et tactiques de modification.
« C'est infernal. À 2 heures du matin, ça vous réveille une ville », peste Jean-Michel Lamarche, directeur général des services de la mairie. La police compte sur la pédagogie, pour ne pas prendre les jeunes en traître. « Il s'agit d'abord d'éviter qu'ils se livrent à ça. Nous préférons qu'ils dépensent l'argent dans la remise aux normes de leur cyclomoteur, que dans une amende. »




Auteur : Adrien Vergnolle
SOCIÉTÉ La mairie veut mettre les scooters en sourdine - Lot-et-Garonne / Actualité / Villeneuvois - Mardi 26 Mai 2009 - SUDOUEST.COM
CritoF est déconnecté