Afficher un message
Vieux 06/03/2009, 14h31   #15
Esquiaou_06
Invité
 

Messages: n/a

le problème était différent, d'abord ça ne s'est pas passé en été, et de plus le choix était déjà là, Chirac pouvait choisir entre un référendum ou l'adoption par l'Assemblée, il a choisi le référendum et il s'est planté, s'il avait présenté le traité à l'Assemblée, il serait passé. Les choix de Chirac ont toujours été de la pure poésie, on se rappelle de la dissolution.

Sarko a très bien compris, changé quelques virgules etc. et l'a fait adopter par sa majorité à l'Assemblée. C'était une question de prestige pour Sarko, ça n'a pas rapporté un rond à la France.

Mais là il s'agit de toute autre chose, à savoir si le VE aurait rapporté du fric, l'été, c'est le fric qui est en jeu.