Club-ScooterGT.com - Afficher un message - Présentation Tabasco en 500 FUOCO
Discussion: Présentation Tabasco en 500 FUOCO
Afficher un message
Vieux 19/02/2009, 21h12   #15
Tabasco
Membre Junior
 
Avatar de Tabasco
 
inscrit le 17/02/2009
de 91
FUOCO

Messages: 95

Pouvoir de réputation: 9
Tabasco est sur le bon chemin...
Merci à tous,

Lunaviga,
avant de répondre à ta question voici pourquoi j'ai pris le FUOCO :
Hors de question pour moi de ne pas avoir une machine ludique. Donc les 2 seules possibilités étaient Tmax ou FUOCO. Comme ma cop's ne veut pas que je finisse avec un couteau dans le dos (moi aussi d'ailleurs un peu quand meme) lors d'un tapage de Tmax au feu (celui qui dit que c'est un mithe...), j'ai pris le FUOCO.
Après essai du 400 mp3 et FUOCO, meme si le FUOCO est un peu moins classe niveau look, et si la cylindrée est très proche du 400, rien à voir entre les 2 niveau comportement, plaisir, confort.

Alors par rapport à une bécane, voici mes impressions.
Tout d'abord, le type de bécane que je préfère, ce sont les bons gros roadsters nerveux et les sportives de 1000cc mini, 1000 Speed-triple, FZ1, Z1000, R1 (of course, que j'ai eu d'ailleurs), etc...

Tout ca pour dire que je recherche vraiment le plaisir de conduite.

Et le FUOCO... et bien il se défend vachement bien !!!
J'en suis vraiment très content. Faux dire que pour mettre toutes les chances de son côté, je lui ai offert un arbre à cames et un vario malossi. C'est un petit plus.

Sur que le FUOCO n'est pas une bécane, mais il s'en rapproche vraiment. Je fais souvent quelques petites bourres avec les bécanes, et franchement, je m'éclate bien sans être à la rue. C'est sur qu'en ligne droite, je ne vois pas le jour, mais sinon... Y'en a plus d'un qui pleure encore.

Le gros avantage, c'est que l'on sait qu'il tient par terre en courbe, donc on y va franko, et heureusement que la béquille rappelle à l'ordre. Je me demande bien d'ailleurs ce qu'il se passe lorsqu'on arrive au max des suspensions avant. Une roue avant se lève, et après ???
Une bonne bécane passerait pareil, mais avec les fesses du pilotes serrées, car pas le droit de perdre l'avant, alors que le FUOCO donne un peu plus de manoeuvre dans ce cas.

Autre point fort (issu d'un point faible) : sa roue arrière
Elle n'adhère pas bien (voire pas du tout) sous la pluie. C'est donc festival du burn au démarrage, en relance en sortie de courbe, et meme parfois sur l'autoroute en pleine charge. Génial de devoir doser la puissance, on se croit sur une grosse cylindrée.
Ca peut faire peur, mais avec de l'habitude et bien réveillé, c'est un réel plaisir d'en jouer. Je n'ai connu qu'une seule bécane comme ca : la 1200 xjr de la cup (càd avec tout se qui va bien dedans).

Le freinage est correct, les reprises correctes, la maniabilité en roulant aussi.
La maniabilité à l'arret est moyenne. L'autonomie est nulle

Bref pour s'assagir sans perdre trop en plaisir, c'est un très bon choix.

Il ne lui manque que le wheeling et quelques chevaux pour en faire une vrai bécane.

Mon rêve : 50 kg de moins sur la bestiole, et le moteur du GP800...

J'espère t'avoir éclairé

ZA+
Tabasco & et sa sacrée bestiole de FUOCO
Tabasco est déconnecté   Réponse avec citation