Afficher un message
Vieux 09/02/2009, 12h55   #28
CritoF
Admin-TooMuchWork
 
Avatar de CritoF
 
inscrit le 20/10/2007
de Interfile land ;)
Honda CBF Mimile F

Messages: 19294

Pouvoir de réputation: 5115
CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !CritoF se rapproche des anneaux de Saturne !


un article interessant :

Citation:
Parlons un peu vie quotidienne dans Paris.


Depuis dix ans, je suis un conducteur de scooter. Ma vie était heureuse, libre de toute contravention, et je me réjouissais chaque jour de ne plus être cet automobiliste abonné aux amendes pour dépassement du temps imparti par l'horodateur et autres punitions pour stationnement sur livraisons où rien n'est jamais livré dans certains quartiers.


Or, depuis quelques semaines, une question me taraude. Pour la première fois depuis belle lurette, je récolte des contraventions à 35 euros pour stationnement sur trottoir en des endroits où je garais mon engin depuis des lustres sans problèmes et sans déranger personne. La semaine passée, j'ai même été verbalisé pour un stationnement sur trottoir alors que la rue où je stationnais en est notoirement dépourvue, un comble!


Une rapide enquête auprès de mes camarades possesseurs de deux roues m'indique également que je ne suis pas le seul à noter ce fait. La contravention à 35 euros pour stationnement gênant aux yeux des représentants de la puissance publique se répand tel ce que vous savez sur le bas clergé d'autrefois. Et nous sommes à deux doigts d'en tirer la conclusion que quelqu'un, quelque part, a visiblement décidé de nous pourrir la vie et de faire rentrer du pognon dans les caisses.


Le plus pénible, c'est que très ostensiblement, il n'existe aucune régle objective présidant à l'attribution de ces PV. Il n'est pas rare de voir passer des policiers indifférents à côté de votre engin, le même engin, à la même place, ayant été verbalisé la veille pour stationnement intempestif par d'autres de leurs collègues, apparemment plus prompts à dégainer le carnet à souche pour ajouter une victoire au tableau de chasse.


Bref, cela devient insupportable. Donc, on aimerait savoir. Y a t-il des consignes pour faire du chiffre sur le dos des possesseurs de deux roues? D'autant, et nous le savons tous, qu'il est inutile de contester, même la plus absurde, débile, injuste, minable, grotesque des contraventions, car le préfet répond toujours que tout est régulier, qu'on est condamné ensuite sans procès et qu'on en va pas se lancer dans une procédure de 15 ans jusqu'à la Cour européenne des droits de l'Homme pour 35 euros... Et c'est bien pour cette raison que je crains le pire...
source : Contraventions: la chasse aux deux roues est-elle ouverte? - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr
CritoF est déconnecté