Club-ScooterGT.com - Afficher un message - PMTC : stress souffrance au travail
Afficher un message
Vieux 27/01/2009, 11h25   #1
mollo
Membre Junior
 
Avatar de mollo
 
inscrit le 26/05/2007
de Trouée de Belfort
TMax Abs '06

Messages: 30

Pouvoir de réputation: 0
mollo est sur le bon chemin...
PMTC : stress souffrance au travail

Mardi 27 Janvier 2009, © L'Est Républicain / C'EST DANS L'AIRE / C'EST DANS L'AIRE
Droits de reproduction et de diffusion réservés

PMTC : le rapport qui dérange

Selon le CHSCT de Peugeot Motocycles à Mandeure, les conclusions du rapport de l'expert sur le stress et la souffrance au travail sont « catastrophiques ».

• MANDEURE._ « Ne pas prendre en compte cette enquête serait suicidaire pour son image. Charge à Peugeot, la maison mère, de prendre ses responsabilités ». Emmanuel Guillier, élu au comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de Peugeot Motocycles à Mandeure, fait alors état du rapport - « indépendant » - sur le stress et la souffrance au travail.

Cette expertise a été demandée par le CHSCT et s'est déroulée en novembre et décembre dernier. Les conclusions du cabinet, reconnu par le ministère du Travail, et d'une ergonome, sont tombées en début de semaine dernière.
« Les indicateurs sont au rouge »

« Les données sur les risques psychosociaux dans notre entreprise sont graves, alarmantes. La situation est catastrophique. Tous les indicateurs sont au rouge », ont expliqué, hier après-midi, trois élus du CHSCT, Emmanuel Guillier, Arnaud Chaudey et Dorian Chognard. « Les salariés subissent depuis des années une véritable régression sociale, accentuée tout récemment par un avenant aux 35 heures, qui augmente le temps de travail considérablement, en dépit du bon sens, ainsi qu'un accord de GPEC (gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences) », dénonce Emmanuel Guillier, par ailleurs également délégué CGT.

L'expertise d'un cabinet indépendant a comporté une phase d'entretiens psychologiques, à la fois du côté « production » mais aussi au niveau des services administratifs. Cette cartographie a eu lieu à partir du témoignage de quarante-quatre employés « volontaires ».

L'expert a étudié les facteurs de stress liés à la situation économique de l'entreprise, à l'incertitude sur l'avenir, au plan de départ volontaire, à la pénibilité au travail, au manque de reconnaissance, etc. Avec presque à chaque fois un verbatim.

Dans son document de plusieurs dizaines de pages, le cabinet évoque des pistes d'action : conduire le changement autrement ou encore développer un management stratégique et opérationnel intégré.
Pour la CFDT, « le personnel paye au prix fort la politique de la direction, qui néglige la santé de ces salariés en n'accordant plus les budgets nécessaires à sa croissance et à son développement en matière de relations sociales. »
Hier soir, il n'a pas été possible de joindre la direction des ressources humaines de l'entreprise de Mandeure.
Aujourd'hui, 743 salariés travaillent sur le site PMTC de Mandeure. Moins de 200 deux-roues sortent chaque jour de l'usine, configurée pour en produire quelque 1.200 quotidiennement.

G.Ch.
__________________
mollo est déconnecté