Afficher un message
Vieux 12/09/2008, 23h31   #16
Esquiaou_06
Invité
 

Messages: n/a

Citation:
Envoyé par technocrate Voir le message
"Bonobos" =>

Effectivement je dis ça parce que j'habite Paris.

Mais pour le mec qui viens de tps en tps à Paris et qui reste bloqué à l'entrée et ensuite tourne encore 1heure pour trouvé une place (car beaucoup de places ont été supprimées), ce n’est pas terrible non plus.

Alors que s'il avait payé 10€ pour ensuite rouler tranquille dans Paris et avoir droit à une place qu'il à déjà payé avec son ticket d'entrée dans la ville => tout le monde est content.

Autrement j'avais voté Delanoe la première fois mais pas la deuxième, faux pas déconner non plus.
et en plus tu continues, 10 € pour entrer dans Paris!!! , ce serait le péage urbain le plus cher du monde, voyage un peu tu verras, et tu penses qu'il trouverait plus facilement une place?, j'y crois pas, mais d'où tu sors pour sortir de telles inepties, tu penses vraiment que les autres vont rester dehors? ils vont au boulot eux aussi, ce ne sont pas des touristes.

Citation:
Il faut avoir cela à l'esprit, la sensibilité à l'écologie est différente des 2 côtés de la Manche, et les problèmes aussi sont distincts. Le péage urbain existe déjà dans le centre de Londres, avec de gros C peints sur la chaussée pour le signaler (C pour Congestion Charge), il faut payer 8 livres pour y pénétrer une journée (du lundi au vendredi, de 7 à 18 h). Les effets de ce péage sont nombreux et complexes, avec des magasins du centre ville qui ont vu leur chiffre d'affaires baisser, tandis que des centres commerciaux de périphérie ont vu le leur progresser. Ces changements auraient eu des conséquences sur l'emploi, des études sont en cours. Mais plus grave, l'efficacité globale du péage est en baisse, puisque les services municipaux ont eu la mauvaise surprise de constater que les embouteillages ont recommencé à s'accroître. Il faut donc faire autre chose.

Le maire de Londres propose de moduler le péage urbain en fonction des émissions de CO2 des autos. Cela pourrait être mise en place d'ici 2009. 3 tarifs. Gratuité pour les autos rejetant moins de 140 g/km de CO2 (Fiat Panda, Peugeot 207 & 307 diesel, Renault Megane diesel, Toyota Prius...), tarif inchangé pour les autos rejetant plus que cela mais sans atteindre 225 g/km de CO2 (Citroën C5 essence, Land Rover Freelander diesel, Lexus GS450h, Mazda MX-5, Volkswagen Golf TFSI...), et tarif majoré à 25 livres (presque 37 euros, c'est pour une seule journée, et le parking coûte autant !) pour les voitures rejetant plus de 225 g/km de CO2 (Audi A4 3.2 FSI, Citroën C6 essence, Jaguar XJ8, Mercedes ML, toutes les Porsche, Volkswagen Touareg...). Cette mesure doit aboutir à ce que Londres soit leader « dans la lutte contre un changement climatique catastrophique ».

On a permis au maire de Londres de mettre en place un péage dans sa ville, il a démarré à 5 livres par jour, et maintenant il augmente, il fallait s'y attendre. Evidemment, le projet va dans le bon sens, tout le monde est pour la réduction des émissions de CO2, mais on ne saurait oublier que c'est un problème global. On ramène le problème en France pour être plus explicite. Il ne servirait pas à grand chose, en terme de réduction des émissions de CO2, de taxer lourdement l'usage de voitures qui en rejettent le plus sur la petite surface de Paris, si ces mêmes voitures restent libres de circuler dans les Hauts de Seine, en Seine St Denis, dans le Val de Marne et partout ailleurs. Le maire de Londres fait acte de bravoure, il fait ce qui est en son pouvoir, mais les autres maires ne pouvant le suivre sur ce chemin, parce qu'ils n'en ont pas le droit, et que ce serait de la folie si toutes les villes adoptaient un péage urbain, on attend une politique nationale.
Comme le disait le Grand Alphonse Allais, il faut déplacer Paris et l'installer à la campagne