Discussion: Dangereux, le GPS ???
Afficher un message
Vieux 24/07/2008, 09h53   #9
TidJi06
Membre addict
 
inscrit le 31/08/2006
de Ailleurs
Vous ne comprendriez pas

Messages: 1137

Pouvoir de réputation: 14
TidJi06 a beaucoup d'amis au Club !TidJi06 a beaucoup d'amis au Club !TidJi06 a beaucoup d'amis au Club !TidJi06 a beaucoup d'amis au Club !
Petit article paru sur Clubic.com :

Citation:
Angleterre : 300 000 accidents causés par les GPS ?


Alors que jusque là les principales études à ce sujet, commandées bien souvent par des constructeurs de GPS autonomes, montraient que les produits dédiés à la navigation GPS pour automobiles étaient censés rassurer le conducteur et lui faire économiser à la fois sur sa consommation de carburant et sur son temps de trajet, elles sont aujourd'hui remises en question.

La compagnie d'assurance Direct Line a en effet mené une étude pour le magazine britannique Mirror, analysant le comportement des automobiles Anglais utilisateurs de solutions de navigation GPS. Et il apparait que ces produits technologiques seraient déjà responsables de près de 300 000 accidents ou comportements très dangereux (accident évité de justesse), détournant l'attention des conducteurs ou les invitant à emprunter des voies à contre sens.

1,5 million d'automobilistes auraient ainsi brusquement changé de voie ou occupé illégalement certains espaces de circulation en voulant suivre les instructions dictées par le GPS autonome. Plus encore, 5 millions de conducteurs de voitures auraient été invités à suivre... une voie à sens unique.

Entre les études « pro GPS » publiées par des constructeurs de GPS autonomes pour rassurer leurs clients et les études « anti GPS » publiées par les compagnies d'assurance pour appliquer des tarifs spéciaux aux possesseurs réguliers de tels produits, il reste à savoir si une société indépendante se penchera sur le sujet pour définir une fois pour toute si les GPS autonomes sont effectivement responsables de nombreux accidents ou non... Dans le second cas, il faudrait alors prendre des mesures pour limiter leur utilisation en conduisant.


Le dernier paragraphe tempère le titre mais assurément quelqu'un qui fait autre chose que conduire (même 2s.), ne conduit pas comme le montre une autre étude affolante : savez-vous que sur un trajet Paris-Lyon (soit 4h00 à vitesse légale), une personne dort en moyenne 6 minutes (c'est des micros-sommeils donc vous ne vous en rappelez pas).

Citation:
Le piège des « micro-sommeils ».
De jour comme de nuit, on n’est jamais à l’abri de phase de « micro-sommeils » c'est-à-dire une sorte d’éveil passif qui ne permet pas de gérer correctement l’imprévu ou l’inattendu. Des études scientifiques ont permis de mettre en évidence les périodes de baisse de vigilance et de « micro-sommeil ». Sur 50 trajets réalisés entre Paris et Lyon (environ 4 heures de conduite), il a été observé, de jour comme de nuit, jusqu'à 30 minutes cumulées de baisses de vigilance à 120 km/h, ce qui correspond à 60 kilomètres parcourus avec un risque aggravé d'accident lié à l'assoupissement. La fatigue et le besoin de dormir conduisent et accentuent les « micro-sommeils ». Les solutions sont pourtant simples....
Sujet ICI
TidJi06 est déconnecté